Eau potable pour tous : Lancement du projet de renforcement de l’alimentation de Maféré et 14 villages environnants





eau-potable-pour-tous-lancement-du-projet-de-renforcement-de-lalimentation-de-mafere-et-14-villages-environnants


Dans le souci de pallier au déficit de production d’eau potable, le Ministre de l'hydraulique Laurent Tchagba a lancé, le samedi 03 juillet 2021, respectivement à Mouyassué et Maféré les phases 1 et 2 du projet de renforcement de l'Alimentation en Eau Potable de Maféré, Mouyassué, Anvo, Kassikro, Sanhouman, Kongodjan, Seydoukro, Manouankankro, V5, V6, V8, Bodjonou, Akakro et Essoinkro. 

La cérémonie qui s’est déroulée en présence du Président du Conseil Économique Social, Environnemental et culturel, SEM Eugène Aka Aouelé, fils de la région et parrain de la cérémonie, a été l’occasion pour Laurent Tchgba d’annoncer que ce projet permettra de produire 6 864 m3/jour. Ce qui viendra résoudre le déficit d'eau potable actuel de plus de 53% de Maféré et localités environnantes. 

Les deux phases de ce projet d'un coût global de 3 milliards 436 millions de FCFA entièrement financé par l'État de Côte d'Ivoire seront exécutées simultanément en 06 mois.

Les travaux consisteront en la réalisation et l'équipement de deux forages à grand Diamètre, la fourniture et la pose de deux groupes électrogènes de 60 KVA, la construction, l'équipement et le raccordement de trois châteaux d'eau en béton armé dont un de 500m3 à Maféré, un de 80m3 à Mouyassué et un de 80m3 à Kongodjan , la fourniture et la pose de 40 km de canalisation de distribution. 

Le président du conseil régional du Sud-Comoé, Dr Aka Aouélé a rendu hommage au Président Alassane Ouattara et salué son leadership et sa “pleine conscience de ses hautes charges qu’il assume avec magnanimité.”

Le maire de Maféré, Dr Kadjo Michel, a quant à lui, remercié le ministre de l’hydraulique pour avoir répondu favorablement au cri de cœur des populations de Maféré car le déficit en eau potable dans cette localité se manifestait constamment par des interruptions de la fourniture au grand dam des populations.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Très mauvaise défense

Transformation de l’économie africaine : Akinwumi Adesina (Président de la Bad) élu personnalité africaine de l’année