Conférence des Parties (COP26) sur les changements climatiques : La Côte d’Ivoire s’organise





conference-des-parties-cop26-sur-les-changements-climatiques-la-cote-divoire-sorganise


Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean Luc Assi,  a organisé ce vendredi 09 juillet 2021 à Abidjan, la cérémonie de lancement des préparatifs de sa participation à la 26ème session de la Conférence des Parties (COP26) sur les changements climatiques.

Cette COP qui se déroulera cette année du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow, en Ecosse (Royaume Uni) sera, selon le ministre de l’environnement, celle de l’ambition et présentera de nouveaux objectifs plus ambitieux pris par les pays-parties à l’Accord de Paris.

Jean Luc Assi a expliqué que ces assises seront l’occasion pour la Côte d’Ivoire de mettre en relief sa nouvelle ambition à travers le rapport des contributions déterminées au niveau national (CDN). “Pour l’atteinte de nos objectifs, nous devons préparer notre participation à cette COP26. A cet effet, le Comité permanent d’organisation des COP, qui a été mis sur place en 2019, a déjà démarré ses activités préparatoires à travers la collecte de toutes les informations sur l’obtention du visa, sur les conditions d’entrée au Royaume Uni (vaccin anti-Covid) et sur les logements, la réservation de deux stands pour la Côte d’Ivoire dont l’un sera dédié exclusivement aux bureaux et l’autre sera pour les expositions", a t-il expliqué.

Pour lui, les attentes de la Côte d’Ivoire à cette COP sont nombreuses et toutes légitimes. Il s’agit entre autres de la concrétisation de l’opérationnalisation de l’Accord de Paris à travers un consensus qui doit être trouvé sur l’article 6 en particulier, d’une meilleure prise en compte d’initiatives d’envergure régionales portant sur l’agriculture, la forêt, la gestion des ressources en eau, les zones côtières et la gestion intégrée des déchets. Car cette édition mettra l’accent sur cinq thématiques clés, notamment l’adaptation et la résilience, la nature, la transition énergétique, le transport routier propre et la finance.

Le ministre a parlé du renforcement de la mobilisation et de l’accès au financement climat, à travers les guichets dédiés tels que le Fonds Vert Climat, le renforcement du partage d’expériences et coopération Sud-Sud et Nord-Sud dans l’action climatique, l’effectivité du transfert de technologies climatiques afin que tous les pays aient accès à des technologies bas-carbone de qualité et à des prix acceptables.

"J’invite le secteur privé à jouer son rôle de catalyseur dans ce combat contre les changements climatiques, en se rendant visible lors de cette COP26 qui est aussi une belle opportunité pour montrer le savoir-faire technique mais aussi culturel de la Côte d’ivoire. Il faut souligner que toutes les informations relatives à la COP26 ont été consignées dans un document unique que nous avons appelé ‘Guide du participant ivoirien à la COP26’ qui vous sera remis très prochainement”, a indiqué M. Assi.

Notons que la Conférence des Parties est un sommet annuel qui réunit 197 nations pour discuter du changement climatique et de la manière dont les pays prévoient de le combattre. Elle fait partie de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, un traité international signé par la quasi-totalité des pays et territoires du monde, qui vise à limiter l’impact de l’activité humaine sur le climat.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Début des obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Abidjan

Elections-Covid19: Un réseau de journalistes apporte son soutien à la communauté villageoise d'Ebrah