Les femmes aveugles et malvoyantes exhortées à la pratique du sport





les-femmes-aveugles-et-malvoyantes-exhortees-a-la-pratique-du-sport


La Fédération ivoirienne des sports pour Malvoyants et Aveugles ( FISMA) a procédé au lancement officiel  du projet '' SPORT INCLUSIF ce samedi 10 juillet 2021 à la salle de conférence de l’Institut National Ivoirien pour la Promotion des Aveugles ( INIPA) de Yopougon . 

Un projet dont l'objectif est de faciliter l’insertion sociale des filles en situation de handicap visuel de la ville d’Abidjan à travers la pratique du sport et de participer à l’amélioration de leurs conditions d’hygiène ainsi qu’une meilleure santé. 
A en croire,  David Konan ,le trésorier de la FISMA, le projet '' Sport inclusif '' fait partie des 13 projets retenus suite à un appel à projet lancé par la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie ( CONFEJES) autour de la thématique  » Femmes -SPort-Santé »
 » En 2020 ,la CONFEJES a lancé le projet et la FISMA a postulé.Et sur 300 candidats ,nous avons fait partie des 13 lauréats  » a-t-il indiqué avant d'ajouter 
 » Il s’agit pour nous d’initier nos soeurs malvoyantes de 15 à 30 ans à la pratique du sport.Parce qu’en général nos soeurs de quelques obédiences religieuses qu’elles soient ne s’adonnent pas au sport.À côté du sport , à travers ce projet ,elles pourront faire des examens médicaux et avoir une formation en développement personnel.Ce dernier pan leur permettra de s’apprécier telles qu’elles sont et ne pas se sentir complexées face aux autres femmes. Les femmes seront détectées ,elles seront intégrées dans des clubs et pourront évoluer au haut niveau.À travers ce projet la FISMA veut avoir 50 filles qui pratiquent le sport ,qui sont en bonne santé et mentalement et psychologiquement fortes pour affronter
Le président de la FISMA, M. Paul Fernand KOFFI Kra, a également dévoilé le calendrier ainsi que les grandes articulations de ce projet »Ce projet se déroulera en deux phases sur trois mois( juillet à septembre 2021).La première phase comprend 3 axes dont le recensement qui s’est tenu du 1er au 7 juillet,sans oublier le lancement officiel et des visites médicales sur le dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein.La deuxième phase comprend 2 phases dont l’initiation au sport avec la tenue compétitions sportives ainsi que des formations sur les grosses à risque et le planning familial », a-t-il indiqué avant d'ajouter que Le  » PROJET SPORT INCLUSIF  » a bénéficié du financement de la CONFEJES à hauteur de 6 millions de francs CFA.
Pour sa part  ,Mme Cissé Salamata ,la représentante de la CONFEJES ,a invité les femmes malvoyantes et aveugles à s’assumer et s’impliquer davantage dans la pratique du Sports » Ce projet est le bienvenu car cette frange est un peu marginalisée.Ce n’est pas le fait d’une personne.Je voudrais donc que vous vous sentiez impliquées.Il faut que vous arriviez à assumer cet handicap pour vivre comme toutes les autres personnes... Perdre la vue ,ce n’est pas perdre la vie.Tant qu’on est en vie ,tout est possible . D’ailleurs , ailleurs on ne sent pas la différence entre les aveugles et les autres.C’est donc à vous de vous lancer dans ce que les autres font.Aujourdhui ,il y a des dames comme Ta Lou et Murielle Ahouré qui font des choses extraordinaires », a-t-elle soutenu.

Gael Z 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Construction et urbanisme : Le Ministre Koné Bruno lance la construction de 3000 Logements

Mali : Trois soldats français tués dans une opération dans le Sahel