Colonies de vacances, centres aérés, voyages touristiques et de découvertes, etc. : Ces activités qui "sauvent" les parents





colonies-de-vacances-centres-aeres-voyages-touristiques-et-de-decouvertes-etc-ces-activites-qui-quotsauventquot-les-parents


Dans le souci de meubler les vacances scolaires de leurs enfants, des parents d’élèves ont opté de les inscrire dans des activités qui leur permettront de vivre sainement ce temps de repos. Pour aider les familles à mieux gérer les vacances de leurs enfants, certaines structures organisent des colonies de vacances, des centres aérés et autres activités de détente.

"Nous sommes un couple actif car chacun de nous travaillons. Pendant les vacances, au lieu de laisser les enfants vagabonder, nous choisissons chaque année une option afin de leur permettre de passer des vacances saines. Il y a deux ans, nos deux enfants sont allés en colonie touristique à Accra. Une sortie qui leur a permis de se frotter à des anglophones. L’année dernière, à cause de la Covid 19, ils sont restés à la maison. Et cette année, nous les avons inscrit dans un centre aéré", a fait savoir Mme B. Massi.

Les enfants et adolescents peuvent être ainsi accueillis dans des structures de loisirs, avec ou sans hébergement.  Pour permettre à ces derniers, en dehors de la détente, de s’initier à plusieurs choses de la vie.

Il s’agit entre autres de colonies de vacances de centres aérés, de voyages touristiques et de découvertes. Ils sont utiles car ils allient dans la plupart du temps, des activités de détente et l’apprentissage ou des révisions scolaires. Depuis un moment, les techniques du multimédia sont apparues dans l’offre des colonies de vacances, avec des activités réalisées dans des conditions quasi professionnelles. Pendant les colonies, certains organisateurs initient les enfants au secourisme pour apprendre à ces derniers les gestes qui sauvent.

D’autres parents optent plutôt pour des séjours de révisions. En effet, pour eux, pendant les grandes vacances, pourquoi ne pas proposer à l’enfant un séjour spécial révisions. Un bon moyen de lui faire redécouvrir l’enseignement sous un autre jour, sans la contrainte des contrôles et la peur des notes. Loin de l’encadrement pédagogique scolaire, les organisateurs de ces vacances studieuses rassemblent les élèves par groupe de dix ou douze élèves,  avec une approche et du matériel pédagogique adaptés : articles de presse, enquêtes, jeux, sketches, discussions…Ces vacances éducatives sont privilégiés par des parents qui ont des enfants qui passent en classe d’examen.

"Il est vrai que ce sont les vacances, mais il est important pour moi de permettre à mes enfants de s’épanouir en révisant. Et comme je n’aime pas trop les cours de vacances, j’ai opté pour un centre aéré qui regroupe les loisirs et la révision", fait savoir pour sa part M. Koné, enseignant d’anglais

Les vacances éducatives, ce sont aussi des centres aérés, qui proposent des activités sportives (football, basket ball, tennis…), artistiques (théâtre, couture, musique,  mannequinat, photo…), culinaires (cuisine, pâtisserie…), cosmétologiques (Make Up) et environnementales (Reboisement, etc.)

"Le centre aéré a été suscité après avoir fait le constat que les weenk-ends déjà, même pendant l’année scolaire, les enfants étaient livrés à eux-mêmes, délaissés. Et pendant les vacances, ils sont encore plus oisifs. Ce qui développe des vices tels que le sexe, la cigarette, la drogue, etc. Nous voulons occuper sainement les enfants. Mais bien plus, leur permettre de commencer à penser à leur rêve d’avenir. Ce qui justifie le thème : "Que ferais-je plus tard ?" Nous parlerons d’entrepreunariat car il y a des enfants qui ont déjà des entreprises sur Instagram et des talents qu’ils ont commencé à faire fructifier. C’est ce que nous voulons inculquer à ces derniers", explique Mme Fabienne Gbétibouo, promotrice du centre aéré "L’Etoile du Matin".

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Football / Le PSG prêt à lacher plus de 49 milliards de fcfa pour Wilfried Zaha

Crise au FPI : Affi "plus nocif et plus nuisible" au FPI que le pouvoir Ouattara (cadre)