JO Tokyo 2020 : Après la victoire des Eléphants face à l'Arabie Saoudite, Paulin Danho « Les jeunes ont promis de se battre(…) ils l’ont démontré »





jo-tokyo-2020-apres-la-victoire-des-elephants-face-a-larabie-saoudite-paulin-danho-les-jeunes-ont-promis-de-se-battre-ils-lont-demontre


Présent au Japon pour conduire la délégation ivoirienne, le ministre de la promotion des Sports et du Développement de l’Economie sportive, Claude Danho Paulin, était au stade international de Yokohama ce mardi pour soutenir les Eléphants Espoirs. Il livre ses impressions après la victoire de la Côte d’Ivoire face à l’Arabie Saoudite (2-1).

Monsieur le Ministre, comment avez-vous accueilli ce premier match victorieux des Eléphants espoirs dans le Groupe D dit de « la mort » du tournoi olympique de football masculin ?

 

Cette première sortie des Eléphants footballeurs ouvre la voie à l’ensemble des compétitions concernant ces Jeux olympiques. Nous sommes venus donc au stadium international de Yokohama avec beaucoup d’appréhension, parce que nous dans une poule extrêmement difficile. Avec le tenant du titre (Brésil), le finaliste de la dernière édition (Allemagne). Mais finalement, les jeunes comme ils nous l’ont promis à Abidjan, ont décidé de se battre pour eux-mêmes, leur carrière, les Ivoiriens et l’honneur de notre pays. Ils l’ont démontré dans leur style de jeu, mais aussi par leur témérité. Ils ont marqué le premier but, ils ont été rattrapés au score, avant la mi-temps. Ce qui aurait pu toucher leur moral mais ils sont revenus dans la deuxième mi-temps avec beaucoup plus de témérité, d’abnégation et au finish, au bout de l’effort, ils ont triomphé. Les Ivoiriens ont retrouvé confiance, ils ont eu beaucoup de joie à ouvrir les Jeux olympiques par une victoire. C’est quelque chose qui nous touche. Au nom du président de la République, Alassane Ouattara et du Gouvernement, je suis descendu dans les vestiaires pour leur apporter nos félicitations, nos encouragements et leur demander de rester concentré…

 

Avez-vous encore des appréhensions quand on sait que le prochain match, c’est contre le Brésil et l’Allemagne après ?

Je viens de voir l’équipe d’Allemagne, elle est solide certainement mais sur le terrain ce que nous constatons contre le Brésil, elle présente beaucoup de failles. Elle est jouable, tout dépendra de la concentration de nos éléments qui n’ont pas beaucoup performé aujourd’hui. Peut-être c’est une première sortie. Je pense qu’avec le rythme, la confiance qu’ils ont regagnée par la victoire aujourd’hui. Face au Brésil dimanche, nous serons à leur côté pour qu’ils puissent porter encore plus haut le flambeau de notre pays. Parce qu’une victoire nous assurerait le passage au second tour. Donc nous n’avons pas de calculs à faire. Avec l’encadrement technique, je pense que les conseils seront donnés pour qu’ils attaquent le match avec vigueur et témérité.

En plus du réarmement moral, le ministère continue de tenir ses engagements à l’endroit des athlètes engagés dans ces Jeux de Tokyo…

Pour participer aux Jeux olympiques, c’est un travail de longue haleine, de trois, quatre ans, voire plus pour certaines disciplines. Tous nos athlètes ont été identifiés par le Comité national olympique, les fédérations, ils ont bénéficié de bourses. Nous avons mis en place un plan de préparation pour ces Jeux de Tokyo qui ont été reportés mais nous sommes restés concentrés. Nous avons donné pas mal de moyens pour la préparation technique de nos athlètes. Que ce soit au niveau de l’athlétisme, la natation… Avec le football, il y a sept disciplines dont le tir à l’arc. Certaines disciplines n’ont pas pu se qualifier mais nous pensons que ceux qui sont là ont donné le meilleur d’eux-mêmes et méritent d’être récompensés. Les jeunes ont donné le meilleur d’eux-mêmes, nous nous avons simplement mobilisé les moyens parce qu’ils sont allés chercher dans leurs tripes toute leur dernière énergie pour avancer et nous les soutenons pour qu’ils puissent avoir les récompenses de tous leurs efforts. La compagne ne fait que s’ouvrir. Demain (aujourd’hui), nous serons à l’aviron, après demain nous allons suivre les compétitions de Taekwondo, judo et de natation. A toutes les étapes, nos équipes seront à leurs côtés pour que le drapeau ivoirien comme ce soir (hier) avec cette victoire à Yokohama flotte dans le ciel demain dans le ciel de Tokyo.

GZ Avec Sercom Cno-civ depuis Tokyo (Japon)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

BTS 2019 : 58,7% d’admissibilité contre 57% en 2018

Annulation de l'examen du CEPE: Voici ce qui est prévu pour les candidats libres