Côte d’Ivoire / Grève dans le secteur éducation-formation : Des mères se disent préoccupées





Côte d’Ivoire,Secteur éducation-formation,Mamans indignées


Des mères, parents d’élèves, disent être préoccupées par la grève entamée par les acteurs du secteur de l’enseignement, depuis quelques semaines. Dans une déclaration lue, samedi, à l’hôtel du district,  par Mme Assoa Honorine, au nom de l’association dénommée Mamans indignées dont elle est la présente, elles soutiennent que cette situation de grève dans les établissements primaires et secondaires oblige leurs à "rester à la maison ou sont livrés à eux-mêmes dans les rues".
Les mamans indignées se disent d’autant plus indignées qu’au cours des grèves, l’on à constaté "des agressions, des blessés, et même des morts comme ce fut le cas les années passées à AboboDuékoué, San Pedro, et plus récemment la semaine dernière à Yamoussoukro et à Vavoua". 
Constatant que le mouvement de grève a été initié par des syndicats du secteur éducation-formation, elles ont salué l’ouverture du dialogue entre les grévistes et la tutelle. Elles ont également félicité le gouvernement pour les efforts consentis et l’encouragent à continuer de créer les conditions d’une éducation de qualité au bénéfice des enfants ivoiriens. 
Les Mamans indignées ont exhorté "tous les enseignants de Côte d’Ivoire à avoir toujours à l’esprit le sens de leur sacerdoce et à œuvrer pour la réussite de nos enfants" et les ont encouragées "à s’inscrire dans la dynamique de la trêve sociale signée en 2017 avec le gouvernement".
Enfin, elles ont appelé les grévistes à reprendre les cours.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Coopération Nord-Sud : Les villes de Grand-Bassam et Moulins unissent leurs forces pour le bonheur des populations

Risque de bicéphalisme à l’Africa : La décision de la FIF qui va de tout gâter