Prétendu scandale au guichet unique du foncier, Bruno Koné réagit : "l’objectif recherché est tout simplement de me salir"





pretendu-scandale-au-guichet-unique-du-foncier-bruno-kone-reagit-quotlobjectif-recherche-est-tout-simplement-de-me-salirquot


Le Syndicat Libre des Agents de la Construction (SYLAC) et le Syndicat National des Agents du Ministère de la Construction (SYNAMC) ont, dans un courrier adressé au président de la République Alassane Ouattara et dont Pressecotedivoire.ci a reçu copie, fait état d’un scandale financier au guichet unique du foncier du ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Selon cette note, une somme de 20 millions FCFA aurait été soutirée des caisses du guichet unique, le 15 juillet par l’un des proches collaborateurs, cité nommément, du ministre Bruno Koné.

Toujours, selon la note, cette collaboratrice dit avoir retiré cette somme "pour les besoins de la fête de tabaski du ministre Bruno Koné". Et à ces syndicats de s’interroger sur la sincérité de celle qui joue les intermédiaire entre le ministre et l’agent comptable du guichet unique du foncier.

A travers ce courrier, ces deux syndicats veulent alerter le chef de l’Etat afin qu’il jette un regard sur la gestion de la trésorerie du guichet unique du foncier.

En réaction, le ministre Brunon Koné a tenu à préciser que les signataires de ce document ne font pas partie du département ministériel dont il a la charge. Pour lui, il s’agit d’une orchestration visant à le salir.

"Enième attaque contre ma personne ! Cette affaire n’a jamais existé et les signataires de ce tract, qui ne font même pas partie du personnel du MCLU, seraient bien incapables d’apporter le moindre début de preuve à ces allégations. L’objectif recherché est tt simplement de salir…pour salir.

Pour quel objectif ? Et puis, quel mérite peut-on avoir à faire des sacrifices avec de l’argent malhonnêtement gagné ? Nous sommes en politique mais, Dieu merci, je garde encore un peu d’humanité…!", a-t-il dit.

 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Arrestations et assignation à résidence surveillée : voici ce que la justice reproche aux responsables de l'opposition

Présidentielle 2020: Guillaume Soro donne les motivations de sa candidature