Côte d’Ivoire/ Le pont de Sérébou impacte positivement l’activité économique des bénéficiaires





Côte d'Ivoire,pont,sérébou,Prikro


Le pont de Sérébou (Prikro, 30 km) impacte positivement le quotidien des bénéficiaires locales avec l’intensification de l’activité économique depuis son inauguration, car désormais préféré par les populations en lieu et place du bac qui servait à la traversée du fleuve Comoé.

L’inauguration de ce pont, infrastructure qui relie trois régions administratives, à savoir le Gontougo, le Iffou et le Hambol, a permis aux habitants du village de Sérébou de diversifier leurs activités commerciales. Ainsi, les vendeuses à la criée rodent autour des véhicules en stationnement aux différents postes de contrôle installés.

« Je propose aux voyageurs de l’eau et des jus pour étancher leur soif et je m’en sors très bien », confie Yaha Minata, une vendeuse à la criée qui soutient avoir commencé cette activité depuis l’inauguration de ce pont.

« Avant c’était le bac et tout se passait de l’autre côté de la rive où il était difficile pour nous autres d’aller », ajoute- t-elle.

Les habitants du village ne sont pas les seuls bénéficiaires des retombées économiques de ce pont. En effet, depuis son ouverture, les transporteurs, venant de la région du Gontougo et qui, autrefois, faisaient des détours avant de rallier Bouaké s’en tirent à bon compte.

« Le pont nous permet de raccourcir notre trajet et les passagers n’en demandent pas mieux », se réjouit Adaman Kouakou dit AK, transporteur assurant la ligne Nassian-Bouaké qui fait remarquer le nombre croissant de ses passagers, comparativement à ‘’l’ancienne époque’’.

Autour de cet ouvrage et à quelques encablures des postes de contrôle, des maquis et autres débits de boissons  ont ouvert, et devant, s’entremêlent des voix de vendeuses à la criée ou sédentaires.

Il y a quelques années en arrière, cette ambiance n’existait pas ici », se souvient, dame Akissi Ténin, tenancière d’un restaurant créé, selon elle, quelques jours après l’inauguration du pont.

 Le président de la République Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration du pont de Sérébou le 02 octobre 2015. Ce pont permet aujourd’hui de relier l’Est au Centre du pays, précisément en passant par Tanda-Sandegué-Sérébou-Bassawa puis Bouaké.

(AIP)

ge/fmo

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Stabilité et investissements touristiques : Abidjan, capitale mondiale du tourisme en 2020 et 2021

Côte d’Ivoire /Attaques contre Bamba Amy Sarah : Son compagnon réagit et met en garde