JO Tokyo 2020 : Hugues Zango offre au Burkina Faso une médaille historique





jo-tokyo-2020-hugues-zango-offre-au-burkina-faso-une-medaille-historique


Hugues Fabrice Zango est entré dans l’histoire du sport du Burkina Faso, ce 5 août aux Jeux de Tokyo. Le Burkinabè a offert la toute première médaille olympique de son pays en glanant le bronze en triple saut, derrière le Portugais Pedro Pichardo et le Chinois Yaming Zhu.

Ce n’était pas la médaille dont il rêvait. Pourtant, elle est historique car inédite pour le Burkina Faso. Ce 5 août 2021 à Tokyo, Hugues Fabrice Zango est entré dans la légende du sport burkinabè en décrochant la toute première médaille de son pays aux Jeux olympiques. Le triple sauteur a pris le bronze lors de la finale des JO 2021.

Crispé, comme en qualifications, l’athlète de 28 ans a d’abord bondi à 15 mètres 91 et 16 mètres 93. Des marques très éloignées de son record d’Afrique en extérieur (17 mètres 82). A sa troisième tentative, Hugues Fabrice Zango a atterri à 17 mètres 47. Il ne fera pas mieux ensuite (17m31 et 17m43). Malgré la menace que font peser ses poursuivants – l’Algérien Yasser Triki, notamment, finit 5e – le Burkinabè s’accroche au podium. Il termine derrière le Portugais Pedro Pichardo (17m98) et le Chinois Yaming Zhu (17m57).

Comme aux Championnats du monde 2019, Hugues Fabrice Zango finit troisième. Du bronze qui vaut de l’or pour le pays des hommes intègres.

 

Rfi.fr

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Records Guiness: Voici la femme la plus noire du monde

Coronavirus : Un médecin du centre principal de Santé de la Gendarmerie testé positif au Covid-19