Développement local : Un pont pour connecter Bangoua à la région du Gontougo, le souhait de tout un peuple





developpement-local-un-pont-pour-connecter-bangoua-a-la-region-du-gontougo-le-souhait-de-tout-un-peuple


La construction d’un pont sur la rivière Bâ entre le village de Bangoua, localité située dans la sous-préfecture de Duffrèbo, dans le département d’Agnibilékrou et la région du Gontougo est le souhait caressé depuis des lustres par les populations qui ne se lassent pas de réitérer cette doléance.

En marge de la présentation du nouveau bureau de la mutuelle des ressortissants de Bangoua (MUREBA) prévue les 13 et 14 août 2021 à Bangoua, les populations, unies comme un seul homme, entendent réitérer cette doléance qui leur coute cher comme la prunelle de leurs yeux.

Ce pont, selon le président de la mutuelle va faciliter les déplacements et l'écoulement des produits agricoles.

"Cette cérémonie sera l’occasion pour réitérer la doléance de la mutuelle quant à la construction d’un pont pouvant relier l’Indénié-djuablin, à la région du Gontougon pour désenclaver Bangoua, mais aussi et surtout, ajouter une plus-value à l’économie des deux régions", a rappelé, mardi, le président Bénoit Tanoh, face à la presse.

S’agissant de la cérémonie prévue au village, elle vise, selon le premier responsable de la mutuelle à rendre hommage à certains des filles et fils pour leurs actions en faveur du village mais aussi pour solliciter l’aide de bonnes volontés dans l’accomplissement de plusieurs projets.

"Nous avons décidé de nous rendre les 13 et 14 août au village pour présenter le bureau à nos parents, profiter pour célébrer quelques acquis et exposer par la même occasion, nos besoins", a exposé le président, Benoit Tanoh, face à la presse.

Deux points forts vont marquer cette cérémonie à savoir, une journée hommage la cérémonie officielle de présentation du bureau.

S’agissant des hommages, la mutuelle va rendre un hommage appuyé à Monsieur Togba Kouadio Modeste De Castel.

Parti à Bangoua pour superviser les travaux d’ouverture des rues par rapport à la connexion du village au réseau national de l’électricité, explique le président, Modeste Togba a perdu la vie dans des conditions mystérieuses. A cet effet, la mutuelle envisage de lui dédier une rue, de déposer une gerbe de fleurs sur sa tombe, de le décorer à titre posthume. Une messe d’action de grâce sera dite en son nom.

Dans la même foulée, la MUDEBA va rendre un hommage aux différents présidents qui se sont succédé, a ajouté le successeur de Célestin Prao. 

Quant à la cérémonie officielle, elle va consister à la présentation du bureau, à la présentation des actions, à la célébration de la connexion du village au réseau électrique national.

Ce sera également l’occasion pour la mutuelle de présenter les projets en cours, notamment construction d’une 3e école primaire, ouverture des rues et la promotion de la culture.

Il a insisté sur le côté culturel, qui selon lui, est un point essentiel. "Bangoua, c’est les Agni abbey. Mais quand on parle d’Abbey, on pense que nous sommes d’Agboville alors que nous sommes bien présents quelque part, à Agnibilikro. De plus en plus, on tend à nous exclure d’Agnibilekro. Alors qu’en termes d’antériorité sur ce territoire, je pense que c’est nous d’abord", a regretté le président pour qui, "il  appartient à la mutuelle de faire partir ces préjugés".

Pour la réalisation de tous ces projets, le président sollicite l’aide et le soutien des ONG, des structures nationales et internationales ainsi que des personnes de bonnes volontés.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Après Kafolo, une autre attaque signalée au poste avancé de Gbéya (odienné)

Une jeune fille retrouvée égorgée