Organisation du secteur informel : Une ONG veut venir en aide aux opérateurs





organisation-du-secteur-informel-une-ong-veut-venir-en-aide-aux-operateurs


L’ONG "Le droit de vivre" a décidé de venir en aide aux opérateurs du secteur informel. Au cours dune conférence de presse animée le mercredi 11 août  2021 à Cocody, le fondateur Boni Assi Robert a expliqué qu'il  s'agit de marquer une rupture avec les anciennes pratiques qui consistaient à distribuer des chèques aux opérateurs du secteur informel sans se soucier de la capacité des bénéficiaires à en faire bon usage. 

"Après de longues recherches sur les causes de la disparition précoce des entreprises du secteur informel, juste après leurs créations, les membres-fondateurs composés d'auditeur et de juristes ont décidé de mettre en place cette ONG", a t-il justifié.

Le fondateur de l’organisation, née  le 5 janvier 2009, dit avoir une autre vision pour les opérateurs du secteur informel c’est-à-dire Lutter contre la pauvreté par la formation, bannir l'idée de charité, éviter l'attente d'un don quelconque qui retarde la vision. 

 Encourager les opérateurs du secteur informel à valoriser leurs activités et participer au développement de l'économie en créant des emplois, tels sont les objectifs spécifiques de l'ONG "Le droit de vivre". Pour que cette action soir efficace, selon  M. Boni, il va falloir beaucoup d’initiatives telles que l'organisation  de conférences et des séminaires, la mise en  place d'une équipe de sensibilisation des opérateurs des secteurs. Tout en comptant sur le soutien de tous. 

Khady SANOGO (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Concours Plume Anti-tabac : les radios de proximité s'engagent dans la lutte contre le tabagisme

Violents affrontements à Béoumi : l’appel pressant du Médiateur de la République