Des Guinéens en transit interceptés au corridor Sud de Man





des-guineens-en-transit-interceptes-au-corridor-sud-de-man


Une dizaine de voyageurs provenant de la Guinée en direction d’Abidjan ont été interceptés tôt, samedi 21 août 2021, au corridor Sud de la ville de Man grâce à la vigilance des éléments de la gendarmerie et de la police.

Auditionnés par le commandant de compagnie de la gendarmerie, Ouattara Ibrahima qui s’est deplacé en urgence au check-point, les voyageurs ont reconnu venir de la Guinée voisine.

Une ambulance dépêchée au corridor avec une équipe de santé a relevé les températures des personnes interpellées. Ils ont eté ensuite conduites à la brigade pour la suite de la procédure que commande la situation.

Pour le directeur régional de la Santé dans le Tonkpi, Dr Tia Mamadou, l’opération de ce matin vise à dissuader tous ceux qui seront tentés de faire des mouvements non autorisés par l’Etat ivoirien. « Nous n’avons pas le droit de faire passer des gens qui sont en transit », a-t-il affirmé.

Embarqués à bord d’un car de transport assurant la liaison Abidjan-Man, ces personnes en provenance de la Guinée ont franchi la frontière selon leurs explications, il y a un jour, voire un peu plus.

Une situation que le directeur régional de la Santé juge inadmissible et intolérable car la santé des populations en dépend.

« On ne peut pas prendre des gens qui ont pu s’échapper et nous, on les trouve sur un corridor et on les laisse partir, c’est dire que l’Etat ne fonctionne pas !», s’est indigné l’autorité sanitaire.

Déjà, le samedi 14 août, un cas d’ebola a été pour la première fois détecté en Côte d’Ivoire. La patiente, une jeune fille de 18 ans de nationalité guinéenne a été aussitôt prise en charge par un dispositif sanitaire. Le gouvernement ivoirien a rassuré les populations et invité à la sérénité car ”des mesures sont prises pour faire face à la situation”.

A Man, des mesures ont été prises pour mettre déjà en éveil les comités départementaux de lutte contre les épidémies.

 

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Fif: Coup de force pour une confiscation du pouvoir

Les numérotations téléphoniques vont passer de huit à 10 chiffres en Côte d’Ivoire