Revue de presse : Affi enflamme les Unes, mésentente dans les partis politiques





revue-de-presse-affi-enflamme-les-unes-mesentente-dans-les-partis-politiques


L’actualité de ce lundi 23 août 2021 aborde divers sujets. Mais celui qui a retenu l’attention de plusieurs quotidiens demeure la sortie de Pascale Affi N’Guessan, président légalement reconnu par la justice ivoirienne, et désormais seul maître à bord du bateau FPI (Front populaire ivoirien).
Le quotidien Aujourd’hui, dans un excellent jeu de mot, qualifie la situation de DramAFFIque : "Front populaire ivoirien – C’est devenu dramAFFique".
Le Jour Plus est plus incisif : " Crise au Front populaire ivoirien – Affi N’Guessan déshabille Gbagbo".
Toujours sur la crise au parti à la rose, L’Expression pense connaître ce "que gagne le FPI" avec "le départ de Gbagbo et ses partisans".
Pour l’Inter, dans cette crise au FPI, "Affi tout feu tout flamme : le CNT a été torpillé par Gbagbo", en référence au Comité national de transition (CNT) né après la volonté de Alassane Ouattara de briguer un 3ème mandat.
Conséquence de la crise au FPI, Notre Voie rappelle la réaction du père de l’appel de Mama : "Soro Kéléfohoua se révolte contre ses commanditaires".
Les crises au sein des partis politiques ne se limitent pas au Front populaire ivoirien. Le Matin  dévoile qu’au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), entre Guikahué et Allah Kouadio, deux membres influents du vieux parti, "Plus rien ne va !".
Même au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition politique au pouvoir, tout n’est pas rose, nous rappelle l’Essor Ivoirien. À propos de la suspension du secrétaire général du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), ce quotidien pense que "Moussa Sanogo, ministre du Budget, désavoue Joël N’Guessan".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Meeting de clôture du RHDP à Abobo : Kandia Camara réussit le pari de la mobilisation

Election à la FIF : les quatre-vingt et un votants à convaincre