Assinie : Maxwell Kouassi le président de la jeunesse communale officiellement investi





assinie-maxwell-kouassi-le-president-de-la-jeunesse-communale-officiellement-investi


"Nous allons travailler pour faire changer les comportements qui n’honorent pas la jeunesse. Pour ma part, je me battrai pour mener à bien ma mission. Pour ce faire, il nous faut être solidaire. Je compte énormément sur vous jeunes d’Assinie". Tels sont les mots prononcés par le tout nouveau et premier président de l’Union de la jeunesse communale d’Assinie, Maxwell Kouassi, à l’occasion de son investiture, ce week-end. Prenant, devant les autorités administratives et traditionnelles, l’engagement de mener le combat pour le changement de comportement de la jeunesse communale.

En fait, pour cette investiture qui se présentait comme un événement majeur dans le royaume des Essoumans, au regard de son caractère exclusif, les organisateurs ont mis les bouchées doubles. Ce qui explique la présence d’autorités qui ont tout mis en œuvre pour rehausser de leur présence cette cérémonie. Surtout, ils ont prodigué des conseils au président Kouassi. En témoigne les propos du président de la Fédération nationale de l’Union des jeunesses communales de Côte d’Ivoire (Fenujeci).

"Ton rôle est de rassembler les jeunes et de les encadrer. Ton bureau et toi, votre mission est de contribuer à l’animation de votre commune d’une part, et d’autre part, de mobiliser les jeunes autour des actions de développement. Pour tout problème qui va se poser, recourez toujours aux textes et au dialogue", a-t-il conseillé. Se voulant clair sur d’éventuels comportements qui pourraient ne pas honorer la jeunesse communale : "On ne va pas tolérer les actions subversives et l’indiscipline. Sachez que votre union n’est pas un syndicat. Votre union n’est pas une structure politique. Le maire n’est pas votre adversaire. Travaillez ensemble et évitez de vous disperser. Votre union doit dynamiser votre commune, car Assinie est une commune d’avenir. Il ne faut pas prendre les fonds pour aller dans les maquis ou acheter les voitures. Les fonds perçus doivent servir aux actions dans la commune et un bilan doit être fait aux autorités."

L’intervention du sous-préfet d’Assinie, Mouroufié Teko Bernard, s’est inscrite dans cette même dynamique : "Maxwell Kouassi est un enfant dynamique qui a beaucoup d’ambition, à qui je demande d’avoir une forte carapace. Car, à partir d’aujourd’hui, les délations, les critiques, tu les connaîtras. Mais soit fort et reste concentré sur tes objectifs. Il faut développer une forte capacité d’écoute". Il a demandé à la jeunesse d’avoir confiance en son président.

Maxwell Kouassi, pour terminer la cérémonie en beauté, a offert un grand concert à la jeunesse assinienne. La tête d’affiche MC One a su tenir le public en haleine avec ses titres à succès.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

CAN 2021 : Le gouvernement continue les négociations avec la CAF, selon Sidi Touré

Côte d’Ivoire / 22e réunion de l’Observatoire régional des marchés publics : Moussa Sanogo appelle au renforcement de l’interconnexion