Election à la Mugefci : Zadi Gnagna reçoit le soutien du syndicat des biomédicaux





election-a-la-mugefci-zadi-gnagna-recoit-le-soutien-du-syndicat-des-biomedicaux


Le candidat à l’élection du président du Conseil d’administration de la Mutuelle des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci), Zadi Gnagna, tête de liste du Groupe Maturité-unité-renaissance (MUR) a reçu un soutien de taille avec l’adhésion du Syndicat National des Biomédicaux de Côte d'Ivoire (SYNABIOCI).

Réuni en Assemblée générale extraordinaire, le 18 août dernier à l’Institut National de Santé Publique à Adjamé, en présence du président de la Plateforme Santé, Kpan Mouty, ce syndicat a décidé d’accorder ses faveurs à Zadi Gnagna et à la liste MUR afin de relever le défi de la Mugefci « malade ».

Pour le syndicaliste Kouakou Maxime, secrétaire général du SYNABIOCI, le candidat Zadi Gnagna est capable de relever ce défi, car, a-t-il justifié,  il est à la fois un « homme de conviction », « sociable », et qui a « une vocation pour le peuple».

« Chers camarades, nous sommes engagés dans cette bataille, et nous vous proposons de nous suivre parce que c’est là-bas, qu’il y a la vérité », a-t-il appelé.

Revenant sur les différentes batailles syndicales engagées, il a fait savoir que les démarches entreprises auprès des autorités de la Santé avec la Plateforme Nationale Santé ont abouti à la réouverture des Concours professionnels depuis 2018.

De même, a-t-il poursuivi, le SYNABIOCI a contribué à l’obtention du taux actuel de la prime COVID-19 qui prendra fin en décembre 2021 et a participé à l’élaboration des textes, arrêtés et décrets de la réforme hospitalière.

Kouakou Maxime a toutefois déploré que certains syndicats du secteur aient de « façon abusive fait des précomptes sur le salaire de certains de leurs camarades dans la période de juin, juillet 2020 ».

Dans le même élan, Kpan Mouty au nom de la plateforme Santé a assuré que les discussions avec les autorités avancent, quant au relèvement de la valeur indiciaire à 530 points, ajoutant que sa structure va demander l’octroi du 13e mois.

« Nous allons demander l’octroi du 13e mois, nous avons déjà rencontré la ministre de la Fonction publique qui est train de chercher des solutions», a-t-il relevé, invitant les agents à renouveler leur confiance à la plateforme Santé et au secrétaire général du SYNABIOCI.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : les populations du district du Zanzan demande à Ouattara de porter les couleurs du RHDP (déclaration)

Monnaie Unique : le président à Abuja pour le sommet de la CEDEAO333