Apologie du viol dans l'émission La télé d’ici vacances : une seconde suspension pour l’animateur Yves De M’Bella





apologie-du-viol-dans-lemission-la-tele-dici-vacances-une-seconde-suspension-pour-lanimateur-yves-de-mbella


La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), organe de régulation du secteur de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire, a suspendu, ce mardi 31 août 2021, pour une période de 30 jours, l’animateur Yves De M’Bella. Cette sanction vient à la suite de l’émission La télé d’ici vacances du lundi 30 août 2021, au cours de laquelle l’homme de média a emmené son invité du jour, un ancien violeur qui a purgé sa peine, à faire sur le plateau la démonstration du mode opératoire de ses anciens forfaits.

"Cette reconstitution d’un acte de viol par son auteur, en direct et à une heure de grande écoute, soutenue par des propos obscènes, est une apologie du viol et porte une grave atteinte à la dignité de la femme, aux bonnes mœurs ainsi qu’à la sensibilité des plus jeunes", déplore la HACA. Qui ajoute :"Par conséquent, le collège de la HACA, réuni ce jour par visioconférence, a décidé de la suspension de Monsieur Yves De M’Bella, animateur de l’émission incriminée, pour une durée de 30 jours, de toutes les chaînes de télévision et de radio de Côte d’Ivoire.

Dans la journée, et face aux nombreuses dénonciations sur la toile, l’animateur et son employeur, ont présenté leurs excuses à tous ceux qui ont été choqués par l’émission. NCI a également annoncé la suspension d'Yves De M’Bella. Ce qui porte à deux le nombre de sanctions pour ce dernier, dans la même journée et pour la même affaire.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire : quatre morts dans des violences liées à la candidature d'Alassane Ouattara

21e soirée des Ebony : Yamoussoukro accueillera pour la 3e fois la nuit de la communication