Coaching parental : "l’éducation des enfants dans une famille monoparentale" au centre des débats





coaching-parental-quotleducation-des-enfants-dans-une-famille-monoparentalequot-au-centre-des-debats


La 12e édition des rencontres mensuelles de la structure "Impact 818", sur le coaching parental s’est déroulé le samedi 28 août 2021 à l’Hôtel "La Rose Blanche" d’Abidjan-Cocody, sur le thème : "L'éducation des enfants dans une  famille monoparentale".

Pour cette rencontre à cœur ouvert,  Mme N’cho, coach en éducation parentale a mis  son expertise et son expérience au profit des parents qui ont effectué le déplacement.

Elle en a profité pour définir et expliquer  des  thèmes qui pourront aider à bien les parents dans l’éducation de leurs enfants. Après avoir fait l’état des lieux  émotionnel avec les parents éducateurs, elle a sorti les causes sociologiques et bien d’autres. Pour finir, elle, a proposé des solutions adéquates qui pourraient aider  les parents et les enfants à mieux gérer les différentes situations.

A lire également: Elibo : Des populations manifestent pour demander la réouverture de la frontière ivoiro-ghanéenne

Pour la prochaine séance, elle a souhaité que les parents soient accompagnés de leurs enfants afin que chaque partie soit sensibilisée.

Cette formation, organisée par la structure "Impact 818 "dirigée par Mme Kouadio, offre chaque mois, gratuitement aux parents qui ont du mal à encadrer leurs enfants convenablement, surtout à l’âge de l’adolescence, des trucs et astuces pour s’en sortir.

Avec comme leitmotive "inspirer, impacter et briller", elle organise des causeries-débats autour de thèmes spécifiques avec des personnes ressources telles que des psychologues, des médecins et des coaches, afin de les aider à accompagner leurs enfants dans leur évolution. La prochaine séance est prévue pour le 25 septembre à l’Hôtel rose blanche, d’Abidjan Cocody.

Khady SANOGO (stagiaire)

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Touba: Il taillade sa petite amie et prend la fuite

Covid-19 : les journaux ivoiriens peu intéressés par la situation des femmes, selon une étude