Election à la FIF : Jacques Anouma ‘’ Je ne suis pas là pour imposer un candidat ‘’





election-a-la-fif-jacques-anouma-je-ne-suis-pas-la-pour-imposer-un-candidat


L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma était l’invité vedette du séminaire de réflexion sur le football ivoirien qui a eu lieu ce samedi 4 septembre 2021 à Cocody.

En sa qualité de Conseiller spécial sénior du président de la Confédération africaine de football (Caf), l’ancien patron du football ivoirien a appelé les acteurs du football ivoirien à l’unité, tout en indiquant que La Fifa et Caf ne l’ont pas mis en mission pour un consensus à l’élection du prochain président de la Fif .

‘’ L’unité ne veut pas dire un consensus. Dans ma mission, il n’a pas été question de consensus. On en jamais parlé. J’espère donc qu’il y aura d’autres candidats. On parle beaucoup. Mais quand il s’agit de candidater, il n’y a plus personnes. Il faut donc féliciter ceux qui ont eu l’audace de dire je suis candidat pour diriger le football ivoirien au lieu de les massacrer tous les jours. Ils sont courageux. Cette unité doit se faire autour des prochains candidats. Ils ne sont pas obligés d’aller à un consensus. Parce que la démocratie, ce sont des élections, mais des élections apaisées. Maintenant s’ils décident de se mettre ensemble, c’est une bonne chose. Dans le cas contraire, on va aux élections. C’est cela aussi l’unité. C’est-à-dire aller à des élections apaisées. Pas pour imposer un candidat ‘’ a-t-il indiqué avant d’ajouter

‘’ Je ne vois pas à quel titre je peux imposer un candidat. Je n’ai pas cette ambition. De grâce, balle à terre. Allons unis à l’AG du 18 septembre. Puis en octobre pour le toilettage des textes. Il peut y avoir 10 candidats, 5 candidats ou 1 seul. Mais il y aura des élections en Côte d’Ivoire. Encourageons les candidats à discuter entre eux pour qu’on aille à des élections apaisées. Je ne suis pas là pour imposer un candidat ‘’

 

Gaël Z

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mali : la dissolution du CNSP décrétée par Bah N’Daw

Journée nationale de la Paix : Eunice Zunon investie Ambassadrice