Eliminatoires Mondial 2022 : la Côte d’Ivoire déroute le Cameroun, le film du match





eliminatoires-mondial-2022-la-cote-divoire-deroute-le-cameroun-le-film-du-match


La Côte d’Ivoire a battu le Cameroun, ce lundi 6 septembre 2021, à l’occasion de la deuxième journée des Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 (2-1). Une belle victoire qui permet aux Eléphants de prendre la tête du classement avec 4 points.

Après le match nul assez décevant de ses poulains face au Mozambique, Patrice Baeumelle n’avait donc pas droit à l’erreur. Il l'a tellement bien  compris qu’il a opéré de nombreux changements. Eric Bailly, Serge Aurier, et Willy Boly ont été alignés en défense. Sery Jean Mickael s(accupait du milieu de terrain et Jérémie Boga en attaque aux cotés de Haller et Jean Evrard Kouassi, tels sont les changements opérés par le technicien français face aux Lions Indomptables.  

Après plusieurs minutes d’observation, les Ivoiriens vont ouvrir le score à la 20e minute . Un coup franc bien enveloppé par Seri JeanèMickael échoue sur la main d’un joueur camerounais, l’arbitre désigne le point de penalty .

Sébastian Haller qui se charge de transformer la sentence, ne tremble pas. Il prend le portier camerounais à contre-pied et ouvre le score pour la Côte d’Ivoire.

Quelques minutes plus tard, Jean Evrard Kouassi alias Crespo envoie un ballon pour Sébastian Haller dans le dos de la défense camerounaise. Celui-ci ne se pose pas de question et envoie un missile qui prend à défaut le gardien adverse pour la deuxième fois. C’est donc sur le score de 2 buts à 0 en faveur des Eléphants que l’arbitre a sifflé la fin de la première période.

En seconde mi-temps, les Camerounais reviennent avec l’intention de revenir au score. Et pour ce faire, le technicien camerounais fait entrer l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Karl Toko Ekambi

Mais la première occasion est pour les Eléphants. On joue la 48e minute quand Sangaré Ibrahim fait une incursion dans la défense adverse avant de transmettre le ballon à Jean Evrard Kouassi dont la frappe n’est malheureusement pas cadrée.

Les Camerounais vont ensuite mener de nombreuses offensives et vont pousser Eric Bailly à commettre une grossière erreur de débutant à la 58e minute. Sur une phase offensive des Lions, le défenseur ivoirien lève trop haut le pied, ce qui va pousser l’arbitre a sifflé un penalty qui sera transformé par Moumi Ngamaleu.

La suite du match a été assez tendue entre les deux formations.

67e minute, Patrice Beaumelle effectue trois remplacements. Les attaquants Christian Kouamé et Traoré Hamed entrent en lieu et place de Haller et Jérémie Boga, quand le défenseur Willy Bolly a cédé sa place à Sinaly Diomandé.  

A la 74e minute, un coup franc bien enveloppé par Seri Jean Mickael échoue sur la barre transversale.

On joue la 79e minute quand Maxwel Cornet s’échappe sur le coté gauche, mais son centre dévissé ne parvient pas à Christian Kouamé .

Jean Evrard Kouassi certainement épuisé par ses nombreux débordements sur le côté droit va s’écrouler à 82e minute. Il est remplacé par le joueur de la Lazio de Rome, Jean Daniel Apka Akro

Christian Kouamé, bien servi par un des siens, à la 87e minute, se retrouve nez à nez avec le portier camerounais. Mais il se mélange les pédales dans ses dribbles, permettant au dardien de récupérer tranquillement le ballon.

Les Camerounais se montrent dangereux en fin de match en s'offrant des occasions de but. C'est ainsi que le gardien ivoirien Gbohouo Sylvain va annihiler, en deux temps, une dernière occasion adverse, au grand bonheur du public ivoirien qui avait retenu son souffle.

C’est donc sur le score de 2 buts à 1 en faveur de la Côte d’Ivoire que l’arbitre a mis un terme à la rencontre. Permettant aux Ivoiriens de prendre la tête de leur poule où seul le premier sera qualifié sera qualifié pour le Mondial.

Gael Z

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Nouvel album de Yodé et Siro : "Héritage" fait déjà le buzz

Après la visite d’État dans le Hambol : "Katiola a pris son envol" (Camara Thomas, maire)