39ème session ministérielle de l’UA : le mérite du président Ouattara dans la mise en œuvre de l’agenda 2063 reconnu à Addis-Abeba





39eme-session-ministerielle-de-lua-le-merite-du-president-ouattara-dans-la-mise-en-oeuvre-de-lagenda-2063-reconnu-a-addis-abeba


Présente à Addis-Abeba, en Éthiopie, dans le cadre de la 36e session ministérielle du conseil exécutif de l’Union africaine (UA), la ministre d’État, Kandia Camara, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, s’est réjouie de la reconnaissance, par ses pairs, du mérite du président Ouattara dans la mise en œuvre de l’agenda 2063.

"Je note avec une grande satisfaction que cette vision impulsée par le président de la République de Côte d’Ivoire désigné par ses pairs comme champion de la mise en œuvre de l’agenda 2063, où la question de la nutrition occupe une place de choix, rencontre l’adhésion des Etats membres qui ont enrichi cette note conceptuelle et la feuille de route de leur constitution pertinente", a-t-elle soutenu.

Avant, elle a indiqué : "Au nom du président de la République ivoirienne, mes vifs remerciements aux Etats membres suite à la présentation de la Commissaire de l’UA de la note conceptuelle et de la feuille de route sur le thème de l’année 2022 de l’Union africaine (UA) libellé comme suit : ‘’Renforcer la résilience en matière de nutrition sur le continent africain pour accélérer le développement du capital humain, économique et social".

Elle a pris, au nom de la Côte d’Ivoire, l’engagement d’œuvrer toujours de concert avec la Commission et les parties prenantes à la mise en œuvre du plan d’actions qui sous-tend ce thème sur la nutrition en vue de renforcer le capital humain pour un développement durable en Afrique.

La 39e session ministérielle du Conseil exécutif de l’Union africaine se tient du 13 au 16 octobre 2021, à Addis-Abeba autour du thème "Arts, culture et patrimoine : les leviers pour construire l'Afrique que nous voulons". Au menu de cette réunion du Conseil exécutif de l’UA, figure un ensemble de dossiers, liés à la mise en œuvre de l’Agenda 2063, aux perspectives de renforcement de la coopération entre les pays du continent en matière de lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Pour le président de la Commission de l’Union africaine, "toujours sous la menace plurielle du virus de la Covid-19, nous devons continuer à renforcer notre stratégie de lutte si bien pensée par nos leaders politiques et exécutée avec un professionnalisme éprouvé par Africa CDC (Centre africain de Contrôle et de Prévention des maladies), les communautés économiques régionales et les Etats membre".

 

Modeste KONÉ

(Source Sercom)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Révison de la constitution: les groupes parlementaires de l'opposition disent "niet" et claquent la porte

Déscolarisation et absentéisme scolaire à Essankro : Des vélos remis à des jeunes filles pour faciliter leur mobilité