IXèmes jeux de la francophonie Kinshasa 2022 : Les concurrents ivoiriens du concours culturel connus





ixemes-jeux-de-la-francophonie-kinshasa-2022-les-concurrents-ivoiriens-du-concours-culturel-connus


Les résultats des présélections nationales du concours culturel des 9èmes Jeux de la Francophonie, Kinshasa 2022, organisées par la Direction de la Promotion des Arts et de la Culture (DPAC) du Ministère de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle  ont été rendus publics ce lundi 18 octobre 2021.

Dans un communiqué dont pressecotedivoire a reçu copie, l’on apprend que les présélections se sont déroulées  les 12 et 13 juillet 2021, à la salle Kodjo Ebouclé du Palais de la Culture Bernard Binlin Dadié d’Abidjan-Treichville, sous l’œil vigilant  du jury composé de plusieurs sommités des arts et de la culture, avec à sa tête, Dr Liazéré Kouao Elie, Dramaturge, Professeur de Théâtre, Directeur du Centre National des Arts et la Culture (CNAC).

Il s’agit des artistes dans les disciplines suivantes Danse de création (3), Conte et Conteurs (3), Chanson (3), peinture (3), Hip Hop (3), Nouvelle (2), Photographie (3), Sculpture et Jonglerie (3),  free style (1) et Marionnette géante (1) retenus parmi soixante-trois (63) candidatures enregistrées dans les dix (10) disciplines.

"Un cadre réglementaire, conforme aux exigences du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF) a été communiqué au jury. Ledit cadre déterminait, entre autres, les durées maximales de prestation des candidats, le nombre de compétiteurs par secteur, les barèmes de notation, les manquements à sanctionner, etc.", précise le document.

La tâche du jury a consisté donc à sélectionner séance tenante, pour les huit premières disciplines, les trois meilleures candidatures,  à la condition que ces dernières aient le minimum de qualité attendue.

Les deux dernières disciplines citées, à savoir la Jonglerie free style et la Marionnette géante, ont fait l’objet d’une sélection par d’autres procédés. 

Analysant les créations soumises à son appréciation, le jury a déploré l’insuffisance des productions dans certaines disciplines pour lesquelles la Côte d’Ivoire a des compétences certaines, notamment en Littérature, en photographie et en sculpture.

"Le jury recommande un renforcement des actions de communication et de sensibilisation des acteurs culturels autour des présélections des Jeux de la Francophonie.  Bien des jeunes créateurs connus pour la qualité de leurs productions dans les disciplines en lice auraient pu figurer dans la sélection finale et assurer des médailles à notre pays", a conclu le communiqué.

Solange ARALAMON

 

 

 

En lecture en ce moment

Reprise des élections locales dans 6 localités : Le Conseil des ministres fixe le scrutin au 16 décembre (Sidi Touré)

Revue de la presse : rencontre Macron-Ouattara, victoire pour certains, échec pour d'autres