6e édition du festival Cocobulles : Pour utiliser le dessin dans la prévention des conflits





6e-edition-du-festival-cocobulles-pour-utiliser-le-dessin-dans-la-prevention-des-conflits


C‘est la salle des mariages de la mairie de Treichville qui a abrité, ce mercredi 3 novembre 2021, le lancement de la 6e édition du Festival international du dessin de presse et de la bande dessinée dénommé "Cocobulles".

 

Lassane Zohoré (président du comité d’organisation) et Mendozza (commissaire général) du festival qui ont animé une conférence à cet effet, ont annoncé que Cocobulles 2021, placé sous le thème "le dessin comme outil de prévention des conflits" se tiendra du 11 au 14 novembre prochain, au rond-point de la Rue 12 à Treichville.

 

"Le festival Ccobulles est un forum d’échanges et de rencontres entre professionnels et amateurs du dessin de presse et de la bande dessinée. Mais aussi des occasions de partages entre les auteurs et le public", a expliqué Zohoré.

 

Cette année, c’est une quinzaine de dessinateurs de "Cartooning For Peace" venus d’Afrique et d’Europe, dont le nouveau président KAK, Tayo, un caricaturiste nigérian basé en Angleterre, Lars, un dessinateur Danois, Marguerite Abouet, auteure d’"Aya de Yopougon" et Odia du Sénégal qui sont attendus à dans la capitale ivoirienne.

 

Outre les acteurs du secteur, Cocobulles ouvrira ses portes aux élèves et .aux étudiants des établissements scolaires et grandes écoles de la place. Histoire de redonner le gout de l’art et du dessin aux élèves et étudiants, afin de susciter des vocations.

 

"La cerise sur le gateau, Cocobulles sera cette année le point d’orgue du programme "Le dessin citoyen : dessinons la démocratie et des élections apaisées, co-organisé par "Tâche d’encre" et "Cartooning For Peace", et soutenu par l’Union Européenne. Le programme prendra officiellement fin au cours de cette édition, après deux ans de dialogue avec les jeunes à travers la Côte d’Ivoire", ont indiqué les organisateurs.

 

Le clou de cette 6e édition sera la remise des grands prix de la commune de Treichville  qui seront décernés dans la catégorie du dessin de presse et de la bande dessinée.

 

Au nom du Maire de la commune de Treichville, M. Jérôme Ahissii, premier adjoint au maire a salué l’arrivée de Cocobulles dans sa cité. Pour lui, "si l’on peut utiliser le dessin pour prévenir des conflits, c’est que le dessin est une arme forte et puissante". Il a réaffirmé le soutien de la commune N’zassa à cette cause noble.

 

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Conseil des ministres: le président Alassane Ouattara justifie la nomination de KKB

Agriculture: la Côte d’Ivoire perd 40% de sa production agricole après récolte