Election à la Mugefci : le corps médical opte pour le Groupe Solidarité Egalité avec Dr Kamara Laurence





election-a-la-mugefci-le-corps-medical-opte-pour-le-groupe-solidarite-egalite-avec-dr-kamara-laurence


Le corps médical, à savoir les médecins, des infirmiers, les techniciens, les Sages-femmes les Auxiliaires et Aides-Soignantes ont décidé de s’unir et de soutenir la candidature de leur collègue et consœur, Dr Kamara Laurence, tête de liste du Groupe solidarité-égalité (GSE) à l’élection du président du conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci).

Lors du lancement de « la marée blanche », un groupe de soutien à Dr Kamara, tenu, samedi à l’Amphithéâtre de l’INFAS  de Treichville, ces praticiens ont de façon unanime, reconnu le travail abattu par l’équipe sortante et jugé « raisonnable  de poursuivre cette belle aventure pour continuer la mise en place des réformes mais aussi et surtout, insuffler un dynamisme nouveau à la tête de la mugefci » avec Dr Assétou Laurence Kamara.

"Nous, professionnels de la santé : médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes, techniciens, aides-soignantes, auxiliaires, ingénieurs, inspecteurs, chercheurs, soutenons la candidature de Dr Assétou Laurence Kamara afin de faire de la Mugefci, une référence en matière de mutualité sociale à travers des prestations modernes et de qualité", a dit l'initiateur de la cérémonie, Maka Gabin, par ailleurs, président de l’association nationale des infirmiers et infirmières de Côte d’Ivoire.

Tour à tour, médecins, sages-femmes, infirmiers ont exprimé leur détermination à soutenir, la candidate, tête de liste du GSE et exhorté leurs collègues à se rendre massivement aux urnes afin qu’au soir du 11 décembre, leur « championne » soit élue.

Très touchée par cette marque de soutien des organisations professionnelles de la santé, la candidate a exprimé sa joie d’être ainsi honorée par les siens.

Elle a invité les professionnels de la santé à s’engager pour que les choses changent et à s’impliquer dans le fonctionnement de la Mugefci, pour qu’elle soit beaucoup plus efficace et beaucoup plus performante.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ouattara parle à Bédié

Programme d’urgence hydraulique rurale: Ahoua N'Doli et Laurent Tchagba lancent les travaux de deux châteaux d’eau dans le Moronou