RGPH 2021 : Top départ ce lundi des 21 jours de dénombrement des ménages dans tout le pays





rgph-2021-top-depart-ce-lundi-des-21-jours-de-denombrement-des-menages-dans-tout-le-pays


C’est ce lundi 08 novembre 2021 que débute la phase de dénombrement des ménages sur toute l’étendue du territoire à l’occasion du 5è Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de Côte d’Ivoire.

Vingt-huit mille agents recenseurs formés par l’Institut national de la statistique (INS) visiteront les domiciles pour numéroter les habitations et soumettre aux résidents un questionnaire sur leur situation à partir de tablettes numériques géo-référencées. En cas de défaillances de l’outil informatique, les agents pourront recourir aux supports papiers pour pallier cette situation.

Ces agents  ont été vaccinés contre le COVID-19. Ils arboreront des chasubles, porteront des cache-nez. Ils auront en leur possession des ordres de missions, des badges. Tout chef de famille qui aura des doutes sur la légitimité d’un agent peut exiger la présentation de toutes ces pièces.

Le gouvernement tient au succès de cette édition. Pour cela, la Ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a engagé une grande offensive communicationnelle avant le coup d’envoi de l’opération. Aussi, est-elle allée à la rencontre du corps préfectoral, des rois et chefs traditionnels, du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire et des guides religieux et organisations de la société civile pour les engager à sensibiliser et à mobiliser toutes les composantes des populations à une adhésion massive à l’opération.

La Ministre Nialé Kaba a rappelé que le recensement général consiste à recueillir sur une périodicité d’environ 10 ans, des données démographiques, sociales, économiques et harmonisées se rapportant à un moment donné à tous les habitants vivant sur le territoire national.

Dans son message à la nation, le Premier ministre, Patrick Achi, a déclaré dimanche 7 novembre 2021 que ce recensement permettra de mieux connaître la structure de la population vivant en Côte d’Ivoire, établir des statistiques sur ses habitants et sur ses évolutions démographiques afin de mieux planifier le développement, de définir les politiques en prenant en compte l’évolution quantitative de la demande sociale notamment en matière d’écoles, d’universités, d’hôpitaux et centres de santé, adduction d’eau potables, infrastructures sportives, etc.

« Quant à vous populations vivant en Côte d’Ivoire, ce recensement est l’affaire de tous. Que vous soyez nationaux ou non nationaux, vous êtes tous concernés. C’est pourquoi, j’exhorte chaque foyer à ouvrir ses portes aux agents recenseurs et à leur offrir des informations vraies et fiables.  Chacun de nous compte pour la Côte d’Ivoire », a invité M. Achi.

Le processus de la 5è édition du RGPH a démarré en février 2018. Il a déjà permis la réalisation de la cartographie censitaire, le recensement pilote et le recrutement des agents terrain. Après la phase du dénombrement, suivront l’enquête post-censitaire, le traitement des données, l’analyse des données et la publication des résultats.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Programme de marquage des thonidés tropicaux dans l’océan atlantique : Les lauréats reçoivent 500 euros chacun

Soro et GPS sur la bonne voie