La Commission électorale indépendante en tournée nationale du 23 au 2 décembre 2021 dans 9 villes du pays





la-commission-electorale-independante-en-tournee-nationale-du-23-au-2-decembre-2021-dans-9-villes-du-pays


La Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections) a annoncé l’organisation d’une tournée nationale en vue de renforcer la paix sociale, a révélé ce jeudi, le président de l’Institution Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, lors d’une conférence de presse tenue à siège de la CEI

Cette tournée, prévue se tenir du 23 novembre au 2 décembre 2021, permettra aux émissaires de la CEI de visiter neuf villes du pays à savoir Abidjan, Abengourou, Bondoukou, Daloa, Gagnoa, Korhogo, Man, San-Pedro et Yamoussoukro.

Il s’agit, a précisé M. Kuibiert, d’une tournée nationale avec des conférences publiques autour du thème central « L’élection, instrument de renforcement de la paix sociale ».

Ces conférences, seront prononcées par différents Commissaires centraux dans les Universités publiques, dans les Grandes écoles et les écoles de formation des Forces de Défense et de Sécurité.

Sur les motivations de cette tournée, le président de la CEI répond, « c’est la soif de la population de savoir ce qu’est réellement l’élection". A entendre le président de la CEI, pour qu’il y ait une bonne élection, il faut que la population soit associée.

" Le défi majeur, c’est d’amener la population, détentrice de la souveraineté de comprendre que l’élection qu’elle-même s’est attribuée à travers la Constitution, comme étant le seul moyen d’accès au pouvoir, cette élection doit être comprise par elle, maitrisée par elle", a-t-il expliqué.

Et d’expliquer à quelles conditions l’élection peut être véritablement un instrument de paix sociale. Pour lui, il faut que tous les acteurs intervenant dans le processus électoral s’approprient la matière électorale et acceptent les règles juridiques qui l’encadrent, mais aussi, que l’organe en charge des élections offre à tous les acteurs politiques ou non la garantie que les résultats des élections par lui organisées seront le reflet exact de la volonté exprimée par les citoyens à travers le bulletin de vote.

A travers ces tournées, l’organe en charge des élections entend faire en sorte que les Ivoiriens mettent dans leur esprit qu’il n’y a pas d’autres moyens d’accès au pouvoir que l’élection. Et pour cela, s’approprier la matière électorale.

"Pour faire passer ce message qui est aussi un engagement, avant le prochain cycle électoral, la Commission Electorale Indépendante a décidé de se rapprocher des populations, pour partager, avec elles, cette compréhension de l’élection qui doit, in fine, assurer la paix et, au-delà, la cohésion sociale chère à tous les Ivoiriens et à tous les habitants de la Côte d’Ivoire", a expliqué M. Kuibiert.

Cette grande tournée est aussi une pré-sensibilisation à la révision de la liste électorale prévue courant 2022, note-t-on.

Le 31 Juillet 2021, la Commission électorale indépendante a clôturé, par les élections sénatoriales partielles, le cycle électoral des élections générales.

Ce cycle avait démarré avec la révision de la liste électorale en mars 2020, s’est poursuivi avec l’élection du président de la République, le 31 octobre 2020 et les élections des députés à l’Assemblée nationale, le 6 mars 2021, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

FPI: Issiaka Sangaré, nommé secrétaire général du parti en remplacement d'Agnès Monnet, démissionnaire

Rencontre Bédié-Gbagbo: La date et le lieu connus