Côte d’Ivoire / Inclusion financière : "La région reste en retard par rapport à la moyenne au niveau international" (Adama Koné)





Côte d’Ivoire,Inclusion financière,région ouest africaine


Le ministre Adama Koné de l’Économie et des Finances a soutenu, ce vendredi, à Abidjan en Côte d’Ivoire, que la région ouest africaine connaît un retard, en terme d’inclusion financière, par rapport à la moyenne au niveau international. 
"Même si les indicateurs de l’accès aux services financiers dans la région étaient positifs, la région reste en retard par rapport à la moyenne au niveau international", a-t-il indiqué à l’ouverture de la conférence internationale de haut niveau sur les perspectives de l’inclusion financière autour du thème "Repenser l’avenir de l’inclusion financière". 
Selon le ministre, qui citait une étude de Global Findex, 35 % des adultes en Afrique ont un compte bancaire et le Moyen-Orient à un taux de 21 % là où la moyenne mondiale est de 69 %.
Adama Koné pense donc que la lutte contre l’exclusion financière doit être une priorité.  
" Que ce soit en Afrique ou au Moyen-Orient, l’une des particularités de l’exclusion financière des populations réside dans le fait qu’elle découle beaucoup plus de facteurs subis, résultant des défaillances ou des imperfections du marché", a rappelé le membre du gouvernement ivoirien. 

Modeste KONÉ

 

En lecture en ce moment

Bédié aux populations de Didiévi : "tournons la page Ahoussou Kouadio Jeannot"

Scandal sexuel : Une vidéo d’étudiants en pleine partouse fuite sur la toile