Orpaillage clandestin : " Les populations étrangères venant des pays limitrophes sont les plus nombreuses" (ministre Téné Birahima Ouattara)





orpaillage-clandestin-quot-les-populations-etrangeres-venant-des-pays-limitrophes-sont-les-plus-nombreusesquot-ministre-tene-birahima-ouattara


Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, a soutenu, ce week-end, devant les sénateurs que les étrangers sont les plus nombreux à s’adonner dans l’orpaillage clandestin.

" Parce que nous avons fait des statistiques récemment et nous avons constaté que les populations étrangères venant des pays limitrophes sont les plus nombreuses à aller à l’orpaillage surtout clandestin en Côte d’Ivoire", a-t-il fait remarquer. Pour lui, il faut emmener les populations locales à s’impliquer dans cette activité. " Je demanderai au ministre des Mines de voir comment est-ce que nous pourrions mettre en œuvre une politique emmenant les populations locales à s’intéresser un peu plus à l’orpaillage comme c’est le cas pour la pêche, l’agriculture", propose-t-il.

L’orpaillage clandestin est devenu un véritable fléau en Côte d’Ivoire avec ses corollaires d’insécurité, de viol, d’appauvrissement des sols, etc.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Italie : Parme écarte Gervinho jusqu’à nouvel ordre

La Commission électorale indépendante recrute