Incivisme routier : 300 000 cas d’infractions enregistrées depuis le lancement de la vidéo-verbalisation en septembre 2021 (Officiel)





incivisme-routier-300-000-cas-dinfractions-enregistrees-depuis-le-lancement-de-la-video-verbalisation-en-septembre-2021-officiel


Au total, 300 000 cas d’infractions ont été enregistrés depuis la phase de répression par la vidéo-verbalisation lancée en septembre 2021, a indiqué le directeur général des Transports terrestres et de la circulation, Lucien Tiéssé, le 07 décembre 2021 à Abidjan.

Il a donné l’information au cours du rendez-vous hebdomadaire « Tout Savoir Sur », cadre d’échanges entre des journalistes, des acteurs de la société civile et une autorité de l’administration publique, initié par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).
« La phase de répression a fait son effet. Avant cette phase, nous avons fait un test de six mois sur la période de mai 2018 à janvier 2019. Près de 1,3 million d’infractions ont été enregistrées par le système à Abidjan. Depuis la phase de répression, nous sommes passés à 300 000 cas d’infractions et le taux de règlement est de 80%. Ce système a assagi les usagers de la route », s’est réjoui Lucien Tiéssé.
Les infractions sanctionnées sont, entre autres, les fautes, les contraventions et les dispositions contraires à la réglementation de la circulation sur la voie publique.
La mise en œuvre de la stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2025, selon le directeur général des transports terrestres, est largement satisfaisante. L’innovation majeure qui est l’introduction de la vidéo-verbalisation, qui vise à renforcer le dispositif de contrôle sur la voie publique grâce aux caméras, contribue à la réduction très significative des accidents de circulation mortels.
Il a souligné que le taux d’accidents a connu une tendance baissière. Depuis l’entrée en vigueur de la vidéo verbalisation, 545 cas d’accidents ont été enregistrés en septembre 2021, dont 15 personnes tuées et 570 cas d’accidents en octobre, dont 14 tués.

Lucien Tiéssé a annoncé qu’après Abidjan, la vidéoverbalisation sera progressivement déployée à l’intérieur du pays. Il a exhorté les usagers de la route à s’approprier le dispositif de vidéoverbalisation pour éviter les accidents. Après une vaste opération de sensibilisation qui a duré plus de trois mois, la phase répressive de la vidéoverbalisation est entrée en vigueur le 07 septembre 2021.

A lire aussi Une grande fourrière administrative des véhicules auteurs d’infractions en construction

source gouv.ci

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, immortalise Laurent Pokou

Les parlementaires convoqués jeudi à Yamoussoukro