Des examens blancs pour éviter les congés anticipés à Guiglo





des-examens-blancs-pour-eviter-les-conges-anticipes-a-guiglo


L’ensemble des unités pédagogiques (UP) du département de Guiglo, en collaboration avec les directeurs et chefs des établissements secondaires, et de l’Antenne régionale de la pédagogie et de la formation continue (APFC), ont décidé à l’approche des congés de fin d’année, de trouver un mécanisme de contrôle des activités pédagogiques du premier trimestre de l’année scolaire 2021-2022, de sorte à éviter des troubles en milieu scolaire et empêcher les élèves de s’inscrire dans une logique de violence et de départ anticipé pour les congés de noël et de nouvel an.

L’organisation d’un examen blanc départemental a été proposée et adoptée par tous les acteurs du système éducatif local. Depuis ce lundi 13 décembre 2021, tous les élèves en classe de terminale et de troisième composent pour le premier examen blanc départemental.

Cette solution permet, aux dires des acteurs du système éducatif, aux élèves des classes intermédiaires de se retrouver en congé sans casses, mais profite aux élèves en classe d’examen du BEPC et du Baccalauréat pour tester leurs acquis. Ceux-ci auront trois jours de composition, puis à partir du jeudi 16 décembre 2021, ils iront également en congé, laissant les journées du jeudi 16 décembre et du vendredi 17 décembre 2021, aux professeurs et aux secrétariats d’organiser les corrections regroupées et proclamer les résultats dès le retour des congés.

Selon le proviseur du lycée moderne, Arioye Inoussa, cette solution vise à amener les élèves des classes intermédiaires à moralement se préparer les années à venir à se familiariser aux examens blancs à l’approche des congés comme l’on se familiarise à l’examen final à l’approche des grandes vacances scolaires.

Tous les élèves des lycées et collèges qui ont entamé les épreuves écrites de ces examens blancs à Guiglo, semblent à n’en point douter, très heureux dans la mesure où les premières épreuves se sont déroulées sans incident, dans le calme et la tranquillité.

Pour l’élève Ivan Brou Tehoua, en classe de terminale C, l’initiative est louable en ce qui le concerne, dans la mesure où il vient de la classe de première, et une composition dès le mois de décembre, va lui permettre de se mesurer aux réalités du Baccalauréat, avant l’examen proprement dit. «Cette disposition me met aussi à l’abri des troubles à l’approche des congés, car depuis quelques années, quand la date des congés approche, la peur d’être agressé par des fauteurs de troubles m’envahit», a-t-il dit.

Les élèves des classes de terminale ont planché, pour la première journée, sur l’épreuve de composition française, le matin, et l’Histoire-Géographie, l’après-midi. Leurs camarades des classes de troisième, ont eu la Composition française, le matin, et les Physique-Chimie, l’après-midi.

A lire aussi Insécurité en milieu scolaire : un élève interpellé avec une arme à feu à Dabou

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

En Visite d’Etat dans le Moronou : Le président Alassane Ouattara fait plusieurs dons aux populations d’Arrah

Incendie du grand marché de Yamoussoukro : le Premier ministre Patrick Achi fait don de 20 millions de FCFA aux commerçants sinistrés