Destruction des stéréotypes sexistes : La Côte d’Ivoire se positionne comme un modèle





destruction-des-stereotypes-sexistes-la-cote-divoire-se-positionne-comme-un-modele


Présente à Paris, en France, dans le cadre de la réunion annuelle de l’international gender champions, Euphrasie Kouassi Yao, conseillère spéciale du président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a présenté la politique de la Côte d’Ivoire visant à détruire les stéréotypes sexistes et ses acquis.
Ainsi, l’invitée de Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), à cette réunion qui s’est tenue autour du thème ""la déconstruction des stéréotypes sexistes", est revenue sur la Conscientisation Formation Actions pratiques (COFA), outil développé pour lutter, voire détruire les stéréotypes. Elle a partagé les techniques pour évaluer la déconstruction des stéréotypes.

À lire également : Après la Rumba congolaise, le Tiep bou dien sénégalais inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Dans son propos, la conseillère du président de la République a fait part des acquis de la Côte d’Ivoire en matière de genre et les actions menées par son patron pour briser le plafond de verre pour déconstruire les stéréotypes. Il s’agit notamment de l’entrée des jeunes filles à l’École militaires préparatoire et technique (EMPT) et de l’entrée des femmes à l’École nationale de la gendarmerie.
À ce propos, il faut préciser que le programme présidentiel qu'est le Compendium des compétences féminines de Côte d'Ivoire, dont elle est la coordinatrice nationale, a été élu « best-practice » par l'OIF et l’UNESCO et meilleur programme africain de valorisation des compétences féminines par le PNUD.
Euphrasie Yao a été également reçue en audience par la secrétaire générale de l’OIF. Occasion pour l’émissaire de la Côte d’Ivoire d’évoquer la participation de l’OIF à la célébration des 10 ans du Compendium des compétences féminines de Côte d’ivoire (COCOFCI) qui se déroulera du 2 au 4 juin 2022 à Abidjan, Bouaké et Korhogo.
Louise Mushikiwabo qui s’est réjouie de cette invitation, a d’ores et déjà donné son accord de principe pour se rendre en Côte d’Ivoire afin de participer à cette célébration.
Rappelons que le programme Compendium des Compétences Féminines est issu de la volonté du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et mis en œuvre par la Chaire UNESCO « Eau, femme et Pouvoir de Décisions », dont  la ministre Euphrasie Kouassi Yao est titulaire, afin de valoriser les compétences féminines dans les fonctions administratives et électives, dans le but d’améliorer les chiffres de la parité entre les femmes et les hommes en Côte d’Ivoire.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Situation politique en Côte d'Ivoire : Benjamin Téhé, délégué Lider Autriche-Allemagne cogne le pouvoir

Le camerounais Justilin Foini remporte la 5ème édition du marathon de Côte d’Ivoire