Marine : un concours d’entrée à l’Ecole navale de Brest (France) ouvert aux étudiants ivoiriens, tout sur les conditions





marine-un-concours-dentree-a-lecole-navale-de-brest-france-ouvert-aux-etudiants-ivoiriens-tout-sur-les-conditions


Il est ouvert aux étudiants désireux de faire une carrière militaire, notamment dans la marine nationale, un concours d’entrée à l’Ecole navale de Brest (France) session 2022. La formation, d’une durée de deux ans, sanctionnée par un diplôme d’ingénieur, entre dans le cadre de recrutement de cadres dans l’armée, indique une note du ministère de la Défense.

A cet effet, un test de présélection sera organisé le vendredi 24 décembre 2021 à partir de 07 heures dans les locaux de l’Ecole Militaire Préparatoire Technique (EMPT) de Bingerville.

Pour participer à ce concours, les candidats devront remplir les conditions suivantes :

- Etre de nationalité Ivoirienne ;

- Etre âgé de moins de moins de 26 ans au 1er janvier 2022 ;

- Avoir un cursus Post-bac de classe préparatoire scientifique (Mathématiques et Physiques) ;

- Etre reconnu physiquement apte.

Les dossiers devront comporter les pièces suivantes :

- Un certificat de Nationalité ;

- Un Extrait de l’acte de naissance ;

- Une copie du Baccalauréat et des diplômes universitaires ;

- Un certificat médical ;

- Une chemise à rabat rouge.

Les dossiers sont attendus au plus tard le 22 décembre 2021 à la direction des Ressources du Ministère de la défense, précise la note, invitant les candidats à s’adresser au Lieutenant-Colonel Convaud N’Guessan Pierre, sous-directeur des Examens et Concours au ministère de la défense pour toute autre information complémentaire.

Créée en 1830, l’Ecole Navale de Brest (France) est une école militaire d’enseignement supérieur qui forme des officiers de la Marine nationale. Les pensionnaires sont destinés à occuper des postes de commandement à bord des bâtiments (navires) de surface, des sous-marins (navires submergés), dans l’aéronautique navale et dans les formations de fusiliers marins, entre autres.

Cette école est l’une des six grandes écoles militaires françaises, note-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Depuis son départ du PDCI pour le RHDP, plus rien ne va entre Ahoussou Jeannot et Gnamien Yao

Côte d’Ivoire/ La DGI recouvre 491,1 milliards FCFA au 1er trimestre 2019 sur une prévision de 511,8 milliards