Boka Arthur revient sur le penalty manqué de Drogba à la finale de la Can 2012





boka-arthur-revient-sur-le-penalty-manque-de-drogba-a-la-finale-de-la-can-2012


 

L'ancien latéral gauche des Éléphants de Côte d'Ivoire,  Boka Arthur,  est revenu sur le penalty manqué de Didier Drogba le 12 février 2012 au Stade d’Angondjé à Libreville, au Gabon, lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, entre la Côte d’Ivoire et la Zambie. Une finale perdue par les Eléphants aux tirs au but , mais le score aurait bien pu être à l'avantage de la Côte d'Ivoire si le capitaine avait transformé ce fameux penalty obtenu à quelques minutes de le fin du temps réglementaire.  
Interrogé récemment sur le sujet, Boka Arthur qui était également présent dans cette équipe a donné sa version des faits. ''Avant le match, l'entraîneur donne ses directives. Sur le papier, c'était Yaya Touré qui devait tirer. Mais Drogba c'est l'attaquant. Il a senti la chose, il a pris le ballon , il est parti tirer, mais je n'ai pas de problème avec ça '', a répondu Boka Arthur aux confrères d'Al Bayane .
En effet , l'histoire de ce penalty a crée une grosse polémique sur la toile il y a quelques mois . Dans une vidéo postée sur la toile, Zokora Didier  a fait savoir qu'avant cette finale, le sélectionneur avait désigné Yaya Touré comme celui qui devait tirer les penalty au cours du match.  Mais, Drogba, selon Zokora,  s'est entêté pour tirer le penalty.
Copa Barry qui a également disputé cette finale, a ensuite interrogé, dans une vidéo, François Zahoui sur le sujet. L’ex-sélectionneur des Éléphants a notamment dit que son premier tireur, c’était Drogba. «Moi, dans mon esprit, j’avais 3 tireurs pendant les matchs. J’ai toujours un plan A, un plan B et un plan C. Mon premier tireur c’était Didier, mon deuxième c’était Yaya, et mon troisième c’est Salomon. Et maintenant la logique que je faisais, si le premier ne se sent pas, il laisse le deuxième. Si le deuxième ne se sent pas, il laisse le troisième… C’est vrai que ce penalty en plein match était déterminant parce que si on le marque c’est fini… Voilà, moi, ma version et ce que je peux dire aux internautes», a répondu François Zahoui. Ces propos de Boka Arthur viennent donc contredire la version du coach. 

GZ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Portrait : Olivia Yacé (Miss Côte d'Ivoire 2021), une beauté intelligente, militante pour la démocratisation de la peau noire.

Premier exploit de Nicolas Pépé en Angleterre