Côte d’Ivoire / PDCI-RDA : "Il n’y plus de Allah N’San" (Bédié depuis Yamoussoukro)





Côte d'Ivoire,Henri Konan Bédié,Bédié,Yamoussoukro,PDCI-RDA,RHDP


Devant les chefs traditionnels de Yamoussoukro, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, a clairement signifié aux chefs traditionnels Akpouê et Nananfouê, sa rupture avec le président du RHDP-parti unifié, Alassane Ouattara, en leur faisant savoir qu’il n’existe plus de Allah N’San (nom baoulé attribué à Alassane Ouattara par le chef de Gourominankro, 10 kms de la capitale politique ivoirienne).
"Nous allons continuer de protéger l’œuvre la plus chère du président Félix Houphouët-Boigny en mettant fin à notre alliance avec Alassane Ouattara et le RHDP. Il n’y a plus d’Allah N’San", a martelé Henri Konan Bédié.
Sans langue de bois, l’ex-chef d’État ivoirien a rappelé les raisons qui ont conduit à cette rupture d’avec son ancien allié. "Depuis le 17 juin 2018, plusieurs tentatives de liquidation du PDCI-RDA ont été menées par ceux qui ont créé le parti unifié appelé le RHDP. Ils ont tenté de liquider le PDCI, car ils ne veulent pas respecter leurs engagements à savoir soutenir le candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’octobre 2020", a-t-il révélé.

Selon lui, c’est en raison d’un accord qu’il a soutenu l’actuel président ivoirien à l’élection présidentielle de 2010 et a lancé l’appel de Daoukro en 2014 pour la réélection de ce dernier en 2015. Malheureusement, plutôt que de respecter l’accord qui était de soutenir le candidat du PDCI-RDA en 2020, son allié a opté pour la disparition du parti créé par Félix Houphouët-Boigny au profit de la création du RHDP-parti unifié.
" Au vu de l’accord que je viens de rappeler, tous les partis politiques devait soutenir le candidat du PDCI en 2020. C’est cet accord que son président Alassane Ouattara et les autres partis du RHDP ont rejeté. Ils ont refusé de soutenir le candidat du PDCI-RDA en 2020, contrairement aux promesses faites", a expliqué Bédié. Avant de rassurer les militants du vieux parti : "Respectant la mémoire du président Félix Houphouët-Boigny, je me suis opposé et continue de m’opposer à la liquidation du PDCI-RDA. Avec l’adhésion ferme des militants et militantes, le PDCI-RDA doit vivre pour le bonheur des Ivoiriens qui croient en ses valeurs de progrès social qu’il promet aux Ivoiriens. Faites-moi confiance. Nous allons continuer de protéger l’œuvre la plus chère du président Félix Houphouët-Boigny en mettant fin à notre alliance avec Alassane Ouattara et le RHDP".

Rappelant les valeurs prônées par son parti, Bédié n’a pas manqué de lancer des pics à son ancien allié : " Ces valeurs (du PDCI-RDA) sont la paix, la tolérance, la non-violence, la solidarité et le dialogue. Et non l’achat des consciences avec l’argent des Ivoiriens, avec les intimidations, avec les limogeages".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Point de la situation de la maladie à Coronavirus du 30 juillet 2020

Bouaké-Université Alassane Ouattara : Ouverture prochaine des départements de "Sciences et Techniques" et de "Sciences de l'Éducation"