Après les sanctions de la CEDEAO, le Mali dépêche une délégation ministérielle en Guinée et en Mauritanie





apres-les-sanctions-de-la-cedeao-le-mali-depeche-une-delegation-ministerielle-en-guinee-et-en-mauritanie


  Après la Guinée le 17 Janvier, une forte délégation malienne, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop s’est rendu en Mauritanie le 18 janvier en vue de trouver des moyens pour contourner l’embargo imposé par la CEDEAO.
A l’issue d’un sommet extraordinaire tenu le 09 janvier 2022 à Accra au Ghana, les chefs d’états de la CEDEAO ont infligé de lourdes sanctions au Mali. Ces sanctions interviennent après que les autorités maliennes ont proposés une propagation de la période de transition de cinq ans.
À Nouakchott, la délégation malienne à été reçue par le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani.
Avant Nouakchott, ce lundi, cette délégation malienne, composée entre autres des ministres de l'Administration territoriale, des Transports, de l'Économie et du Commerce s'est d’abord rendue en Guinée, à Conakry, où elle a été reçue par les autorités guinéennes.
À l'issue de ses entretiens, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a déclaré être porteur d'un message du colonel Assimi Goita, au président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya.  Abdoulaye Diop a également salué « la solidarité qui a été réitérée à l’endroit du Mali ».

Rappelons que la Guinée, a suspendu son appartenance aux organes de la CEDEAO à la suite du coup d'État de septembre dernier, et  a indiqué que ses frontières étaient toujours ouvertes à tous les pays frères

Janice Thera ( Stagiaire)  

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Revue de presse: Les sorties du premier ministre Amadou Gon Coulibaly et d'Adama Bictogo en pôle position

Avantages de l'application de 1xBet telecharger