Agriculture : On a planché sur l’apport du commerce équitable au développement des coopératives





agriculture-on-a-planche-sur-lapport-du-commerce-equitable-au-developpement-des-cooperatives


« Le commerce équitable au cœur de la coopérative ». C’est le thème des 2e Journées nationale du commerce équitable. Initié par le Réseau ivoirien du commerce équitable (RICE), cette initiative visait particulièrement à plancher sur la contribution du commerce équitable dans le développement des coopératives, de réfléchir sur les défis du commerce équitable et d’étudier les stratégies de renforcement des capacités des coopératives.

Pour le docteur Yao N’Guettia René, directeur de cabinet du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ces journées permettent également de discuter des défis majeurs à relever tels que ceux de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles. Il a aussi noté que le commerce équitable s’inscrit dans une démarche concrète de développement durable.

« Le commerce équitable s’inscrit donc dans une démarche de développement durable. Ses acteurs s’engagent, de plus en plus, dans des démarches pour valoriser les aspects environnementaux de leurs actions et les améliorer », a soutenu le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean-Luc Assi.

Atsé Ossey Francis, premier responsable du RICE, le commerce équitable a connu un fort développement en Côte d’Ivoire particulièrement. « D’une seule organisation en 2004, on dénombre aujourd’hui plus de 260 organisations de producteurs, certifiées en Côte d’Ivoire, représentant environ 300 000 producteurs. Les volumes de cacao vendus aux conditions du commerce équitable sont passés de 25 tonnes en 2004 à plus de 250 000 tonnes en 2020 », a-t-il révélé.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

En Espagne depuis lundi; Guillaume Soro échappe à une arrestation

Des anciennes gloires féminines du Sport ivoirien partagent leurs expériences