Les femmes du Cojep sollicitent Simone Gbagbo pour le retour de Blé Goudé





les-femmes-du-cojep-sollicitent-simone-gbagbo-pour-le-retour-de-ble-goude


Les femmes du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep, formation politique de Charles Blé Goudé) ont sollicité, vendredi, l’aide de Simone Gbagbo pour le retour de leur leader, Charles Blé Goudé, au cours d’une rencontre tenue au domicile de l’ex première dame.

Acquitté des charges retenues contre lui par la Cour pénale internationale (CPI), Charles Blé Goudé est toujours bloqué à la Haye, attendant son passeport pour son retour.

« Madame la première dame, aidez-nous à être des mamans heureuses. Il n’y a pas plus grande joie pour une mère que de serrer contre elle, son fils après tant d’années de souffrance et d’humiliation. Aidez-nous à ramener notre Gbapè (surnom de Blé Goudé) en Côte d’Ivoire. Oui, notre Gbapè national nous manque beaucoup », a plaidé la présidente des "mamans étoiles", un mouvement de soutien à Charles Blé Goudé, Anne Marie Oula.

Anne Marie Oula, pour qui la voix de l’ex première dame, « a plus de force et de poids que la leur a supplié Simone Gbagbo de les aider à ramener l’ex leader de la jeunesse patriotique.

Abondant dans le mêem sens, la présidente de l’Union des femmes du Cojep, Antoinette Gbizié pour qui l’épouse de Laurent Gbagbo est la maman de Blé Goudé lui a confié le dossier de son retour.

« Tout le monde est là sauf notre patron. Ce dossier, nous vous le confions. Nous comptons sur vous pour ne pas que le Cojep soit seul à se battre pour le retour de votre fils Charles Blé Goudé », a-t-elle confié.

En réponse à cette sollicitation, Simone Gbagbo a dénoncé la situation que vit Blé Goudé, jugeant que « ce n’est pas normal ».

Pour elle, si on a pu faire partir « facilement » Blé Goudé à la Haye, on peut le faire revenir « facilement », ajoutant qu’au plan juridique, il n’y a rien qui empêche son retour.

Le retour de Blé va, selon elle, « amener une bonne chute de la tension dans notre pays » Et d’ajouter : « Quand je suis sortie de prison, j’ai pu constater moi-même qu’il y a une bonne chute de la tension qui existait dans la Côte d’Ivoire. Le président Laurent Gbagbo est rentré à Abidjan. On a vu aussi qu’il y a eu une bonne chute de la tension dans le pays. Ensemble, nous pouvons assurer les membres du gouvernement d’aujourd’hui que si Blé rentre, eux même constateront une bonne chute de la tension qui existe ».

Simone Gbagbo a saisi l’occasion pour présenter son instrument de lutte politique, le Mouvement des générations capables (MGC).

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Zodwa Wabantu : Qui est cette danseuse qui ne porte presque jamais de sous-vêtements

Showbiz : Emma Louhoues victime d’un accident