A quelques mois de la fin de la trêve sociale, Zadi Gnagna évoque de nouveaux points de revendication





a-quelques-mois-de-la-fin-de-la-treve-sociale-zadi-gnagna-evoque-de-nouveaux-points-de-revendication


Le président de la Centrale Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public et privé de Côte d’Ivoire, Zadi Gnagna a invité les inspecteurs de travail à se préparer à mettre en route, de nouvelles revendications, à quelques mois de la fin de la trêve sociale, signée avec le gouvernement le 17 août 2017.

Présidant la rentrée syndicale de l’Union syndicale des Inspecteurs du travail de Côte d’Ivoire (Usintci), tenue samedi, à Bingerville, Gnagna Zadi a invité les Inspecteurs de travail à se préparer, car la trêve sociale signée avec le gouvernement finit le 16 août 2022 à minuit.

« Depuis l’année dernière, nous avons commencé à travailler avec le gouvernement afin que nous puissions mettre en route de nouvelles revendications transversales mais sectorielles. Les revendications majeures portent sur le 13e  mois », a dit Zadi Gnagna pour qui, si le 13e mois existe dans le privé, il n’y a pas de raison pour que les fonctionnaires ne puissent pas en bénéficier.

Il appartient aux fonctionnaires de trouver les arguments nécessaires pour que cette revendication soit prise en compte par le gouvernement.

Le relèvement de l’indice référentiel de base qui est de 233, 45 Fcfa depuis des lustres afin d’être en harmonie avec l’évolution du coût de la vie, la question de la revalorisation de l’indemnité de logement, la question de la réforme du Statut général de la Fonction publique sont autant de nouvelles revendications qui seront sur la table de négociation avec le gouvernement, a dévoilé Zadi Gnagna.

D’autres questions comme celles des accessoires de salaires notamment les allocations familiales, les indemnités de transport dépassées et l’imposition du salaire, seront également au menu des discussions, a-t-il ajouté.

Afin de donner un coup d’accélérateur aux moyens de pression légaux pour amener le gouvernement à ouvrir les discussions avant la fin du premier trimestre, Zadi Gnagna convie tous les inspecteurs à une Assemblée générale de la Centrale Plateforme nationale dont la date reste à déterminer.

« Nous sommes dans une dynamique ou désormais de façon périodique, nous aurons des accords pour que les fonctionnaires gagnent leurs revendications et que le gouvernement obtienne la paix sociale, cela réduira également les grèves inutiles », a-t-il fait savoir.

Tout en se félicitant de la mobilisation, le président de la plateforme a invité les inspecteurs de travail à mettre en œuvre le plan d’actions adopté avec les moyens adéquats et donnez les moyens à leur syndicat afin qu’il puisse résister à tous les vents contraires qui peuvent advenir.

En guise de remerciement et de reconnaissance, l’Usintci, a fait don d’un tableau au président de la plateforme. Un cadeau bien apprécié par Zadi Gnagna.

Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Presse numérique : seulement 43 entreprises sont légalement et régulièrement constituées (ANP)

Le Chef de l’Etat a participé à une rencontre sur l’enseignement supérieur et la recherche en Afrique de l’Ouest, à New York