Après la CEDEAO, l’Union africaine suspend le Burkina de toutes activités





apres-la-cedeao-lunion-africaine-suspend-le-burkina-de-toutes-activites


L’Union africaine a annoncé, lundi, la suspension du Burkina Faso de toutes ses activités, « jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel », une semaine après le coup d’Etat qui a emporté le président Roch Marc Christain Kaboré.

 « Le Conseil décide (…) de suspendre la participation du Burkina Faso à toutes les activités de l’UA jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel dans le pays », a annoncé un tweet du Conseil de paix et sécurité, chargé des conflits et questions de sécurité au sein de l’UA.

Cette décision intervient après que la CEDEAO, au sortir d’un sommet virtuel tenu le vendredi janvier, a elle aussi, décidé de suspendre le Burkina Faso de ses instances.

Au cours de ce sommet, la CEDEAO a demandé la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres officiels arrêtés.

Un sommet est prévu le 3 février à Accra, pour statuer sur la situation au Burkina.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Pourquoi les casinos en ligne ont un bel avenir devant eux ?

Point de la situation de la COVID-19 au vendredi 9 octobre