Le COSIM appelle le gouvernement à jeter “un regard veillant” sur les instruments de mesure de commerce et le foncier





le-cosim-appelle-le-gouvernement-a-jeter-un-regard-veillant-sur-les-instruments-de-mesure-de-commerce-et-le-foncier


Le Conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire (COSIM) a appelé, mercredi 02 février 2022, le gouvernement ivoirien, « à jeter un regard veillant » sur les instruments de mesure de commerce et la question du foncier, dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie.

« Un regard bien veillant devrait être porté sur le contrôle des instruments de mesure commerce afin que le consommateur paie le juste prix pour la quantité juste. S’il est vrai que le secteur de l’immobilier est un indicateur majeur du dynamisme économique d’un pays, cela devrait faire cependant objet d’un contrôle plus soutenu et d’une meilleure régulation afin d’éviter toutes les spéculations auxquelles nous assistons », a plaidé le président du COSIM, l’imam Ousmane Diakité.

Il a souligné que cela contribuera, dans le cadre de la lutte contre vie chère, à faire ressentir davantage les effets de la croissance et redistribution à l’ensemble des couches sociales ainsi qu’à lutter contre la prolifération des « ghettos » dans les différentes villes du pays.

Le président du COSIM, l’imam Ousmane Diakité a fait ce plaidoyer au Palais présidentiel à Abidjan Plateau, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au président Alassane Ouattara.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le Premier ministre belge annonce sa démission

La Côte d’Ivoire avance !