L'OMS institutionnalise le Concours plume anti-tabac





loms-institutionnalise-le-concours-plume-anti-tabac


 

Le Représentant pays de l’OMS en Côte d’Ivoire, le Docteur Jean-Marie Yaméogo a livré une importante information relativement à l’engagement de son Institution dans la lutte anti-tabac en Côte d’Ivoire.
 « Nous avons décidé d’institutionnaliser le Prix OMS du concours ‘’la Plume anti-tabac’’ qui récompense les meilleures productions engagées dans ladite lutte. C’est une première pour l’OMS en Côte d’Ivoire. Nous sommes satisfaits des résultats obtenus dans la lutte anti-tabac. C’est à juste titre que la lutte anti-tabac fait partir de nos meilleurs résultats », a indiqué le patron de l’OMS, ce mercredi 2 février lors d’une audience avec les acteurs de la lutte anti-tabac au siège de l’Institution à Cocody. 
Avant de saluer le dynamisme des acteurs de la société civile impliqués dans la lutte. « J’ai été en poste dans plusieurs pays, j’ai rarement vu une société civile aussi déterminée dans la lutte anti-tabac. Cet engagement facilite le rôle de l’OMS », a déclaré Jean-Marie Yaméogo. 
S’agissement de la prise de deux décrets par le gouvernement relativement à la traçabilité et au conditionnement neutre des paquets de cigarette, le chef de l’OMS en Côte d’Ivoire a exhorté les acteurs de la lutte anti-tabac a s’approprié ces nouveaux textes et à les vulgariser auprès des populations. 
« Les plaidoyers et l’engagement de tous nous ont permis d’obtenir ces décrets. Maintenant nous devons accompagner la mise en de ses décrets et la loi anti-tabac. Les populations doivent être informées sur l’existence de toutes ces lois et décrets, car de l’autre côté, l’industrie du tabac ne dort pas. Il nous faut impliquer toutes les couches socio-professionnelles et tous les ministères dans cette campagne de vulgarisation de ces différents textes et lois », a conseillé le Dr Jean-Marie Yaméogo.
Pour finir, le chef de l’OMS à Abidjan a salué le leadership du Programme national de lutte contre le tabagisme, l’alcoolisme et les autres addictions (PNLTA) dirigé par le Dr Ernest Zotoua. 
« Félicitation au PNLTA qui tire vers le haut toutes les ONG. Ces ONG font briller l’OMS. Je suis fier de dire que nous n’avons jamais autant mobilisé de ressources financières pour la lutte anti-tabac en Côte d’Ivoire. Le mérite revient ministère de la Santé via le PNLTA et aux acteurs de la lutte anti-tabac », s’est réjoui Jean-Marie Yaméogo. 
Rappelons que les ONG ont saisi l’occasion pour décerner un certificat de reconnaissance au patron de l’OMS en Côte d’Ivoire au regard de son combat pour le bien-être des populations ivoiriennes.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Augmentation du prix de la viande : Vendeurs et des consommateurs indignés crient leur colère

L’accès à la présidence pour la presse désormais soumis à la présentation d’une attestation de vaccination COVID