Après leur passage à Bimbresso : des élèves fauteurs de troubles sensibilisent au respect du calendrier scolaire





apres-leur-passage-a-bimbresso-des-eleves-fauteurs-de-troubles-sensibilisent-au-respect-du-calendrier-scolaire


Environ 70 élèves ivoiriens  ont marqué,  lundi 07 février 2022, leur engagement civique et citoyen dans les établissements où il y a eu des troubles pour réclamer des congés de Noël anticipés. Une situation qui intervient après leur redressement moral au centre de service civique de Bimbresso (Songon) pour leur participation active à ces troubles en 2021.

Ces engagements ont été pris à la faveur des cérémonies hebdomadaires du salut aux couleurs qui ont eu lieu simultanément dans les 31 établissements de l’ensemble du territoire où ces troubles ont été constatés. Il s’agit notamment des  régions du Sud-Comoé (Aboisso, Maféré, Tiapoum, Koffikro, Assouba), du Gontougo (Tanda), du Loh-Djiboua (Divo, Hiré, Guitry), du Goh (Gagnoa, Guibéroua, Ouragahio, Bobia), du Gbôklè (Dabouyo), de San Pedro (San Pedro) et de la Nawa (Grand Zatry, Buyo) et du Worodougou (Séguéla). 

Ces élèves ont sensibilisé leurs camardes au respect du calendrier scolaire, en présence des autorités administratives, éducatives, ainsi que des représentants du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique. 

Ils ont appelé leurs camarades à ne plus s’adonner aux troubles qui peuvent porter un coup à leur avenir. « Ces troubles ne sont pas faits pour nous aider en tant qu’élèves », ont-ils soutenu.

Sur les 70 élèves interpellés, 39 étaient d’Aboisso. Ils ont tous été instruits au secourisme et ont bénéficié d’une prise en charge psychologique et médicale. 

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré avait prévenu que si ces élèves commettaient encore des actes de violences, « ils pourraient se retrouver en prison ou au centre de service civique ».

Pour rappel, cette mission de redressement moral a été confiée à l’Office du service civique national, afin d’aider ces élèves à s’approprier les valeurs civiques et citoyennes dans le but de les rendre socialement responsables.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Covid19-Réouverture des universités : Des convois organisés pour des étudiants de l’intérieur du pays

Asec Mimosas : Un vice-président du Cnaco dit des vérités à Me Roger Ouegnin