Santé publique : La Côte d’Ivoire a enregistré 380 cas de dengue dont 3 décès à la fin du mois de septembre 2022





sante-publique-la-cote-divoire-a-enregistre-380-cas-de-dengue-dont-3-deces-a-la-fin-du-mois-de-septembre-2022

Le directeur de l'institut d'hygiène d'Abidjan entouré des populations du quartier EECI de Bingerville



Le Directeur de l'Institut national de l'hygiène publique (INHP), Pr Joseph Bénié Bi Vroh, a révélé, au cours de  la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation sur la dengue, ce mercredi 26 octobre 2022 à Bingerville, que la Côte d'Ivoire a enregistré 380 cas de dengue dont 3 décès à fin septembre 2022, contre 291 cas en 2019.

Le Pr Joseph Bénié Bi Vroh et son équipe ont sensibilisé les élèves du Lycée des jeunes Filles de Bingerville et les populations du sous-quartier EECI, l'une des communes  épicentres de cette maladie dans le District Autonome d'Abidjan, sur la gravité de celle-ci.

Il les a informés des différentes mesures à prendre pour la lutte contre la dengue. Il s'agit principalement selon lui,  de la lutte antivectorielle qui consiste à détruire les moustiques, à éliminer les gîtes larvaires qui  constituent le " moyen le plus sûr pour se débarrasser des moustiques". Sans oublier la pulvérisation et la fumigation d’insecticides en vue de les détruire.

Le Directeur de l'INHP a expliqué que les gîtes se trouvent surtout dans les vieux pneus et récipients abandonnés, les lieux de stockage de l’eau, les feuilles des bananiers et des fleurs. Il a exhorté les populations à plus de civisme et à assainir leurs milieux pour éviter la maladie.

Le chef du sous-quartier EECI de Bingerville, Kanvaly Bayoko, s'est dit comblé de recevoir la visite de l'INHP : " Le message de la sensibilisation est bien passé. Les populations sont déterminées à éradiquer la dengue à travers des actions de salubrité", a-t-il fait savoir.

La dengue est une dangereuse maladie dont les symptômes sont la fièvre, les maux de tête, des courbatures et des saignements. Ces signes se manifestent dans les 3 à 14 jours qui suivent la piqûre par le moustique.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Revue de presse du lundi 11 septembre 2021 (video)

Burkina Faso : au moins 37 personnes tuées dans une attaque « planifiée » contre un convoi minier