Côte d’Ivoire/ Entrepreunariat féminin : L’Agence Côte d’Ivoire PME dévoile les chiffres des entreprises formelles





Côte d'Ivoire,Entrepreunariat fémini,PME


A la faveur de la Journée Internationale de la Femme (JIF) célébrée ce 08 mars 2019, le directeur général de l’Agence Côte d'Ivoire PME est l’Agence d’exécution de l’Etat chargée de la promotion des PME, Salimou Bamba, a dressé un synopsis de l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire, en s’appuyant sur les données du Centre d’Intelligence des Affaires sur les PME (PME Business Intelligence ou PME BI) et du Guichet des Services aux PME de l’Agence.

Il a affirmé que la proportion des entreprises formelles en Côte d’Ivoire dans lesquelles les femmes détiennent des parts est de 26,3%. Pour ce faire, il milite pour une ségrégation positive dans la mise en place des outils d’accompagnement en faveur des jeunes filles et des femmes qui s’engagent en affaires.

"Depuis l’ouverture du Guichet des services aux PME de l’Agence dont le rôle est d’accompagner les porteurs et porteuses de projets, 28% des appuis ont été faits au profit des femmes contre 72% pour les hommes. Par ailleurs, l’accès au financement demeure la principale raison des visites au Guichet des services, avec 96% des sollicitations pour les femmes et 75% pour les hommes. Ces chiffres confirment la faible inclusion financière des femmes dans nos économies", a-t-il présenté.

Pour lui, les entrepreneures ivoiriennes travaillent essentiellement dans les secteurs du Commerce (33%), des Prestations de Services (31%), de l’Agroalimentaire (18%), de l’Agriculture (9%), et 4% en ce qui concerne les secteurs des Bâtiments, des Travaux Publics (BTP) et la Technologie.

L’Agence Côte d'Ivoire PME travaille à développer la culture entrepreneuriale et l'innovation par la promotion d'un entrepreneuriat innovant, avec une attention particulière aux initiatives promues par la gent féminine. Sa mission principale est de propulser les PME ivoiriennes vers le succès, en leur offrant une expertise de classe internationale, et des opportunités d’accès aux financements, en vue d’une croissance inclusive.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Durabilité du cacao : Le Ghana, la Côte d’Ivoire et les industriels accordent leurs violons

Des magasins et un maquis partis en fumée à Dimbokro