Côte d’Ivoire / Danho Paulin (Nouveau président de l’UVICOCI) : "Nous avons l’opportunité de sortir de nos lamentations"





Côte d'Ivoire,UVICOCI,Danho Palin,président


Juste après son élection à la tête de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), le maire d’Attécoubé, Danho Paulin, a lancé un message d’espoir à ses collègues en leur demandant de sortir de leurs lamentations.
"Les axes sont alignés. Nous avons l’opportunité de sortir de nos lamentations. Il y a le temps des lamentations et il y a le temps de l’espoir", a lancé le nouvel élu aux maires de Côte d’Ivoire. Il pense que l’Union a désormais des avantages qui peuvent lui permettre d’atteindre ses objectifs. "Je suis confiant parce que nous avons trois valeurs, trois avantages distinctifs en ce jour. Nous avons un personnel qualifié. Le renouvellement de la classe politique au niveau de la gouvernance locale a montré que nous avons un plateau d’hommes déterminés et de femmes engagées ", fait-il savoir. Avant d’affirmer que la qualité et les fonctions de plusieurs membres doivent être considérées comme un atout. Il a notamment cité ses collègues ministres qui sont également maires et bien d’autres qui occupent de hauts postes de responsabilité. " Notre faîtière rassemble aujourd’hui des Ivoiriens de toutes les professions que vous pouvez imaginer. Des ingénieurs aux planteurs, des infirmières aux médecins, des enseignants, mais nous avons aussi et surtout, pour nos plaidoyers futurs, des membres du gouvernement ", a-t-il signifié.
Le nouveau président de l’UVICOCI a plaidé pour une solidarité entre les membres de cette faîtière : "Nous devons tout faire pour que l’intercommunalité soit une réalité, que la solidarité entre nous soit agissante".
Le maire d’Attécoubé a pris trois engagements principaux : consolider et renforcer la crédibilité de l’Union, faire en sorte que l’UVICOCI soit une force de proposition et tout mettre en œuvre pour due cette faitière soit le partenaire crédible des bailleurs de fonds, de tous les acteurs qui financent la décentralisation.
Il a également appelé ses collègues à être des acteurs de paix et de réconciliation. "Parce que nous sommes les premiers acteurs, le visage de l’État au quotidien auprès de nos concitoyens, nous devons faire en sorte que nous soyons tous de vrais acteurs de la réconciliation, et les artisans de paix", les a-t-il exhorté.

Dans cette élection, le Danho Paulin a été élu avec 150 voix contre 13 pour son adversaire, le maire de Zuénoula, Olivier Djè Bi Djè Vamy.
Modeste KONE

En lecture en ce moment

Plus de cinq morts lors d’un recrutement dans l’armée en Guinée

Côte d’Ivoire / Après l’arrestation d’une partie de son staff : Kemi Seba promet se rendre à la DST