Poissons d’eau douce, de mer, d’élevage ou importés : Voici comment faire la différence !





poissons-deau-douce-de-mer-delevage-ou-importes-voici-comment-faire-la-difference


Les commerçants de poissons nous ont expliqué, au cours d’un reportage, comment  faire la différence entre les poissons frais d’eau douce, ceux de mer, les poissons issus de l’élevage et ceux importés

Selon des experts que nous avons rencontrés à Toviato, un sous-quartier de la commune de Port-Bouët, la différence se fait très facilement. Cependant les poissons frais d’eau douce et ceux de mer se ressemblent un peu parce qu’ils ont la même alimentation bio, constituée d’insectes, de larves, etc. alors que les poissons élevés importés, sont nourris avec des aliments fabriqués à base de céréales.

Sur le même sujet: Vente de poissons d’eau douce : Quand pêcheurs et revendeurs se frottent les mains

« Pour différencier les poissons, il faut regarder la morphologie de leurs têtes et la coloration de leurs écailles. Les poissons issus des eaux douces ont une petite tête et leurs écailles sont plus claires ou colorés de plusieurs couleurs  alors que les poissons élevés ou importés ont la peau plus foncé et la tête plus grosse. A la cuisson, les poissons d’eau douce et de mer  ne sont pas trop gras contrairement à ceux des bassins d’élevage et des poissons importés. Enfin, au niveau du goût, les poissons d’eau douce et de mer sont plus succulents naturellement alors que ceux élevés et importés qui ont besoin d’être beaucoup plus assaisonnés pour avoir du bon goût », nous a détaillé Maître Antoine qui pratique la pêche depuis plus 30 ans.

On retient que malgré leurs coûts élevés à la vente sur le marché, les poissons d’eau douce sont plus demandés et aimés de tous.

Solange ARALAMON et Janice THERA (Stagiaire)

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Reforme politique sur la CEI : Le MVCI annonce sa participation aux consultations "bien qu’ignoré par le gouvernement"

Côte d’Ivoire : le FPI demande aux partisans de Laurent Gbagbo de s’abstenir de manifester en Belgique, son pays d’accueil.