RHDP : Ouattara dissout la direction exécutive et réactive le directoire





rhdp-ouattara-dissout-la-direction-executive-et-reactive-le-directoire


La direction exécutive du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a été dissoute ce lundi à l’issue d’une réunion du Conseil politique, tenue ce lundi au Sofitel Hôtel Ivoire, et présidée par le président dudit parti, Alassane Ouattara.

« Nous avons décidé de la dissolution de la direction exécutive qui sera remplacée par un secrétariat exécutif avec à sa tête un secrétaire exécutif assisté de plusieurs secrétaires généraux adjoints », a annoncé Alassane Ouattara.

Ce secrétariat exécutif, dirigé par le ministre Adama Bictogo, ancien directeur exécutif est composé de 22 secrétariats nationaux avec 27 titulaires. Il aura pour tâche d’exécuter les décisions du parti.

Alassane Ouattara a également annoncé la réactivation du directoire qui sera l’organe chargé de conseiller le président du parti sur les grands choix stratégiques et de s’assurer de la mise en œuvre de ses décisions. Ce directoire, composé de 40 membres est dirigé par le ministre Gilbert Kafana Koné. Il est aussi chargé de l’administration du parti.

Il a pour vice-présidents, Robert Beugré Mambé et Kandia Camara. Le ministre de la défense Téné Birahima Ouattara occupe le poste de trésorier quand le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani détient toujours le poste de porte-parole.

Cette restructuration, selon Alassane Ouattara fait suite à des dysfonctionnements qui risquent d’entrainer une certaine démobilisation au sein de son parti, notamment, les cadres qui ne font pas preuve de solidarité et de générosité envers les militants, l’encadrement des militants qui n’est pas toujours adéquat, la création d’associations et de clubs de soutien à certains cadres du parti et ce au détriment de l’efficacité.

« Face à ces constats j’ai décidé de la mise en place d’un comité de restructuration », a rappelé Alassane Ouattara, ajoutant que ce comité de restructuration avait été mis en place en vue d’analyser en profondeur, le fonctionnement du parti avec pour objectif, de consolider les acquis et d’améliorer les performances.

Aussitôt mis en places, Alassane Ouattara a demandé à ces deux structures (Directoire et secrétariat exécutif) d’initier « sans délai » la restructuration en profondeur des structures décentralisées du parti.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Mali : la France annonce le retrait de ses troupes militaires de l’opération Barkhane

Visite du président du Sénat français en Côte d'Ivoire : Le groupe parlementaire Rassemblement dénonce le silence de Gérard Larcher