Fif : la Fifa bloque à nouveau le processus électoral, des présidents de clubs en colère





fif-la-fifa-bloque-a-nouveau-le-processus-electoral-des-presidents-de-clubs-en-colere


Après la réunion avec le Comité de normalisation de la Fif qui leur a informé de la volonté de la Fifa d'organiser une nouvelle Assemblée générale,  en vue de modifier le code électoral,  certains membres actifs que nous avons interrogés ont affiché leurs désaccords face à cette décision de l'instance dirigeante du football mondial.  

Kahe Oulai,  président de l'Association des entraîneurs '' je suis choqué '' 

''Je suis choqué, je suis ahurie,  déçue.  Depuis 1960 la Côte d'Ivoire est indépendante. On ne peut pas adopter des textes à 100% à une Assemblée générale , et on remet tout en cause parce que la Fifa a dit... il faut qu'on nous respecte , alors nous on na dit que c'est pas possible,  maintenant s'ils ne veulent pas , qu'ils démissionnent,  comme ça on saura qu'en Côte d'Ivoire,  il y a des gens aussi qui peuvent organiser des élections(...)c'est une réunion décevante,  on va nous imposer encore une nouvelle Assemblée générale '' 

 

Issouf Diabaté,  président du Sporting Club de Gagnoa '' c'est un manque de respect pour toute la Côte d'Ivoire '' 


'' J'ai pas de mots parce que c'est un manque de respect pour les présidents de clubs, certe j'étais pas là,  mais j'ai suivi de bout en bout les travaux. Ce jour là, j'ai dormi à 2 heures du matin parce que mon Secrétaire  général me rendait compte incesemement . Aujourd'hui pour des responsables qui ont passé pratiquement 17 heures de travaux et revenir mettre en cause ce qui a été appliqué, c'est la Fifa même qui nous dit que l'Assemblée générale est souveraine,  aujourd'hui le Conor Fif fait des propositions et on vient nous dire qu'il faut partir en Assemblée générale pour réviser un article, c'est un manque de respect non seulement pour les présidents de clubs mais aussi pour toutes la Côte d'Ivoire... Pour ce qui concerne le Sporting  club  de  Gagnoa,  nous ne reviendrons plus nous asseoir pour une Assemblée générale... les 14 clubs de Ligue 1 ne reviendront plus s'asseoir pour réviser l'article 47 ....pour nous, le Conor veut s'éterniser là pour aller jusqu'à la Can 2021. '' 


Propos recueillis par GZ 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Abobo: Une usine de coco ravagée par le feu

Après la fin de l’enrôlement : Un cadre de Lider sans détour « Cette opération a été bâclée »