Gagnoa : 15 personnes séquestrées dans le cadre d’activités Qnet





gagnoa-15-personnes-sequestrees-dans-le-cadre-dactivites-qnet


Des individus se réclamant de la structure de marketing de réseau, Qnet, ont été interpellés, dans la nuit du dimanche 13 mars au lundi 14 mars 2022, à Gagnoa, informe la police. Ils avaient séquestré une quinzaine de personnes dans une maison de 3 pièces, au quartier Barouhio, dans la capitale de la région du Gôh.
C’est suite à une dénonciation anonyme que le commissaire divisionnaire de police, Boa Kouassi Jean, préfet de police de Gagnoa, a pris langue avec le parquet qui a ordonné une opération à Barouhio. Selon les sources policières, à minuit, les forces de l’ordre envahissent le quartier et localisent une maison de 3 pièces où étaient retenues 15 personnes. Ces derniers ont été mis à la disposition du parquet dans le cadre d’une enquête ouverte pour les faits d’escroquerie et de séquestration.
La police révèle qu’à ce jour, 39 individus du réseau QNET ont été ainsi interpellés sur plusieurs sites et plus de 400 personnes déguerpies par la préfecture de police de Gagnoa, respectivement dans les quartiers Delbo 2 et Libreville.
Le Conseil des ministres du 08 juillet 2021 a interdit les activités de QNET et des sociétés similaires qui « sous le couvert du marketing de réseau, pratiquent des activités de type pyramidal ».

Modeste KONE

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Eglise Catholique en Côte d'Ivoire: Mgr Ignace Bessi installé à la tête de l’archidiocèse de Korhogo

Assemblée nationale: Nommés vice-présidents du bureau, deux Députés PDCI déclinent l'offre d'Amadou Soumahoro