Guerre en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro assume sa part de responsabilité et demande aux autres d’assumer la leur





Guillaume Soro,guerre en côte d'ivoire,Haut sassandra


L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, dit assumer sa part de responsabilité dans la guerre que la Côte d’Ivoire a connue et demande aux autres acteurs politiques d’assumer la leur.

Recevant, ce mardi, les populations du Haut Sassandra (Daloa), venues lui apporter leur soutien après son débarquement du perchoir de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a confié à ses hôtes du jour, la mission de demander pardon à tous ceux qui ont souffert des affres de la guerre.

"Il faut que vous alliez dans les villages pour demander pardon à tout le monde. Vous dites, Guillaume Soro nous a chargés de demander pardon. Quand moi-même je vais arriver, je vais demander pardon à mes parents parce qu’il faut que je demande pardon (…) Je leur demande pardon parce que la guerre n’est pas une bonne chose", a confié l’ex chef de la rébellion ivoirienne à la délégation, ajoutant qu’il n’a pas honte de demander pardon.

" J’assume ma part de responsabilité en tant qu'acteur politique", a avoué M. Soro, invitant OuattaraBédié et Gbagbo à avoir l’humilité de demander pardon à leur tour car "chacun a fait quelque chose" dans la survenue de la guerre en Côte d’Ivoire. 

Alassane doit demander pardon, Bédié doit demander pardon, Gbagbo doit demander pardon. Eux, ils ont été présidents. Chacun a fait quelque chose (…) qu’ils aient le courage de reconnaître", a-t-il fait savoir, s’étonnant que ce soit à lui que tous veulent attribuer toute la responsabilité.
 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

La preuve par l’ADN

DJ Arafat, une compassion trop voyante !