Absence d’eau potable dans le village de Mbahiayaokro: le cri de cœur des populations au président Alassane Ouattara





absence-deau-potable-dans-le-village-de-mbahiayaokro-le-cri-de-coeur-des-populations-au-president-alassane-ouattara


Quoique doté d'un centre de santé, d’un collège, d’une école primaire, le village de Mbahiayaokro, localité forte de plus de 2000 âmes et située à 35 kilomètres de Brobo et 30 kilomètres de Mbahiakro,(Ndlr: sur l'axe Bouaké-Mbahiakro), est tristement en marge de l'émergence ivoirienne. Et pour cause, cette localité n'est toujours pas connectée au réseau hydraulique en dépit de la mise en œuvre du vaste programme ''eau pour tous " lancé par le gouvernement ivoirien et de la création en 2018 d'un ministère de l'hydraulique.

Désœuvrées, les populations ont saisi l’occasion de la célébration de la journée internationale de l'eau pour lancer, le mercredi 23 Mars 2022, un cri de cœur au président de la République Alassane Ouattara afin que l'adduction en eau potable, vœu cher à tout le village, en vienne à devenir une réalité.

 " Monsieur le Président , notre papa Alassane Ouattara ,nous vous remercions pour tous vos actions de développement en faveur des ivoiriens.

Cependant, en pleine marche vers l'émergence, notre village, Mbahiayaokro n'a toujours pas d'eau courante et nous sommes obligés de recourir à la rivière Akissibla , dont l'eau est sale et nous donne des maladies. Le château d'eau qui a été construit depuis 2002 n'est jusqu'ici pas fonctionnel. Nous vous demandons pardon, aidez-nous afin qu'on ait de l'eau à boire. ‘a lancé à l'endroit du Chef de l'État, Yobouet N'goran, doyenne des femmes de Mbahiayaokro.

" La situation que connaît notre village, Mbahiayaokro est déplorable. Depuis 2002 qu'a été construit le château d'eau, le village n'est toujours pas connecté au réseau hydraulique. Nous fils et cadres du village avons entrepris plusieurs démarches d'année en année sans suite. La dernière en date, remonte au lundi 21 mars 2022 où nous avons essayé de rencontrer en vain les services du ministère de l'hydraulique pour leur exposer la situation de précarité dans laquelle vivent nos parents. Aussi , lançons nous un appel au ministre Laurent Tchagba ,dont nous sommes assurés n'est sans doute pas au parfum du dossier ainsi qu'au président de la République, Alassane Ouattara afin de nous aider à régler cette situation ." a confié M .Kouakou, cadre dudit village.

A ce jour, seule la construction d'un forage reste la seule étape du circuit d'adduction en eau potable, comme rapportés par des techniciens en hydraulique originaires de ce village. Une situation pour laquelle tous les yeux dans cette localité sont rivés sur le Ministre Laurent Tchagba.  Lequel assure au quotidien les populations de la disponibilité de ses services à tout mettre en œuvre afin qu'aucun hameau, aucun village, aucune ville, aucune région ne soit oublié dans le vaste programme "Eau Potable Pour Tous".

 

 

GZ avec Sercom

En lecture en ce moment

Mali : la mission de la Cédéao quitte Bamako sans donner aucune déclaration

Économie d'énergie : voici les bons gestes à adopter